Le Télégramme poursuit son développement sur les nouveaux médias.

Par 24 octobre 2001
Mots-clés : Future of Retail, Europe

Depuis le printemps, l’ensemble des activités « nouveaux médias » du Télégramme sont regroupées au sein du holding Bretagne Multimédia (http://www.bretagne-multimedia.fr) dirigé par Roland Tresca, ...

Depuis le printemps, l’ensemble des activités « nouveaux médias » du
Télégramme sont regroupées au sein du holding Bretagne Multimédia
(http://www.bretagne-multimedia.fr)
dirigé par Roland Tresca, ex DG-fondateur de Cadremploi.fr et DG
d’Aquarelle.com.
Bretagne Multimédia détient des participations significatives dans
plusieurs sociétés :
Des sociétés regroupant des activités de sites de contenu : Bretagne.com,
société éditrice du site letelegramme.com, Multimédia Sailing, société
éditrice de Sail-online.fr, un site de voile sportive, Vivalaville,
réseau de city-guides en association avec le Républicain Lorrain et
l’Alsace.
Des sociétés regroupant principalement des « petites annonces » :
Regionsjob, sites d’offres d’emploi, et Villaweb, offres de locations
saisonnières éditées sur le site Vacances.com.
Les différents sites de Bretagne Multimédia enregistrent près de 4
millions de pages vues par mois et se classent au 2ème rang des sites de
la PQR derrière Le Parisien.
Des sociétés de production audiovisuelle : Bleu Iroise, société de
production spécialisée dans la mer, basée à Brest, et Arsenal, société de
production spécialisée dans la musique, basée à Lorient.
Les activités de Bretagne Multimédia continuent leur progression, dans un
marché du multimédia tourmenté en 2001. Certaines atteignent déjà leur
point l’équilibre.
Objectifs pour 2002 : faire fructifier les activités existantes pour la
plupart leader sur leur marché, en faisant jouer les synergies entre les
différents médias du groupe, et poursuivre son rôle d’incubateur en
restant ouvert à de nouvelles opportunités d’investissement.
(Christine Weissrock – Atelier BNP Paribas – 25/10/2001)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas