Le téléphone confirme son rôle dans le processus d'achat

Par 12 décembre 2011
Mots-clés : Digital Working, Europe
achat mobile

Les utilisateurs d'équipements mobiles sont de plus en plus nombreux à les employer soit pour consulter des informations en magasin, soit pour acheter directement par ce biais

Plus de 60% des personnes interrogées par Verve Wireless affirment utiliser leurs ordiphones au moins une fois par mois dans le cadre d'une activité de shopping. Et 81% disent avoir déjà acheté un produit à la suite d'une consultation de celui-ci via un outil mobile. Autant de chiffres qui montrent que les consommateurs sont de plus en plus nombreux à employer leurs terminaux mobiles dans le cadre d'un achat virtuel ou réel, souligne le cabinet dans une étude menée auprès d'un échantillon représentatif de possesseurs de smartphones et de tablettes.

Les outils mobiles: d'abord un moyen de s'informer

Du côté des usages, on remarque un fort attrait pour les fonctions informatives de ces dispositifs. De fait, 75% des utilisateurs reconnaissent utiliser leurs smartphones lors d'un achat en boutique dans le but de comparer le prix, ou simplement d'obtenir des informations supplémentaires sur le produit mis en vente. Plus précisément, 48% des utilisateurs déclarent employer leurs équipements mobiles afin de se renseigner sur le prix d'un article donné. Notons que certaines catégories de produits ont la préférence des utilisateurs. Ainsi, les livres (45%), les équipements électroniques (51%) ainsi que les divertissements (50%) constituent les trois occurrences les plus recherchées via les outils mobiles.

L'achat en ligne, un phénomène très concentré

A l'inverse, ils ne sont que 14% à s'en servir afin de localiser le lieu de vente d'un produit donné, prouvant ainsi la préférence des utilisateurs pour l'achat instantané en ligne. Un achat en ligne qui se fait d'ailleurs via des plates-formes bien précises. Les chiffres démontrent en effet la prééminence de trois sites de vente online, à savoir Ebay, Amazon, et Target. Ces derniers attirent respectivement 63, 37 et 35% des utilisateurs mobiles (chaque utilisateur étant susceptible de se rendre sur un ou plusieurs sites).

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas