Le téléphone, de plus en plus au centre de l'acte d'achat

Par 17 octobre 2012
noël

Pour leurs emplettes de fin d'année, les consommateurs achèteront de plus en plus sur le web mais aussi sur mobile. Même si ce dernier ne sert pas à payer, il sera au moins au cœur de leurs recherches d'informations et de coupons.

Comment consomment les individus pour leurs achats de fin d'année ? De plus en plus sur le web, et notamment en passant par le mobile. Et surtout, en croisant de plus en plus de canaux, rappelle MarketLive dans son étude annuelle "Mindset of a MultiChannel Shopper". Selon le cabinet, un tiers des mille personnes interrogées ont ainsi dit qu'elles feraient tout ou majorité de leurs achats sur le web. Ce qui représente une augmentation de 25%. Et sans grande surprise, le mobile jouera un rôle de plus en plus important dans ce parcours d'achat.

16% achèteront uniquement sur mobile

Ce dernier sera massivement utilisé pour rechercher des bonnes affaires, et pour acquérir des biens. Ainsi, 16% des consommateurs devraient faire leurs emplettes via un téléphone ou une tablette (contre 3% l'an dernier). Et 29% disent qu'ils utiliseront leur téléphone pour chercher des informations avant une étape en magasin. Toujours dans cet usage du mobile à la croisée des usages, 43% se disent très enclins à télécharger des coupons sur leur appareil, qu'ils présenteront en magasin.

Miser sur le mobile en période de congés

Autant de comportements qui rappellent que les marchands ne peuvent plus se passer du combiné, et doivent miser dessus, pour communiquer, fidéliser et vendre, notamment pendant les pics de consommation et en prévision. Côté motivation des achats via des interfaces virtuelles (web ou mobile), près de 9 personnes sur 10 ont déclaré que le rapport qualité/prix était le plus important. Le prix vient en second, avec 85% des individus le déclarant primordial. Trouver des produits difficiles d'accès et gagner du temps font aussi partie des grandes motivations.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas