Le téléphone mobile comptait fin juillet plus de huit millions d’abonnés

Par 17 août 1998
Mots-clés : Digital Working, Europe

en France. Selon les derniers chiffres publiés par l’ART, après un excellent mois de mai, les réseaux ont gagné en juillet 445 000 nouveaux abonnés, portant le nombre total des utilisateurs de radi...

en France.
Selon les derniers chiffres publiés par l’ART, après un excellent mois de
mai, les réseaux ont gagné en juillet 445 000 nouveaux abonnés, portant le
nombre total des utilisateurs de radiotéléphone à 8 199 900.
Par rapport à juillet 1997, la croissance de juillet 1998 a été supérieure
à 66,5 %. Désormais, le taux de pénétration en France s’élève à 14,1 %.

Avec 231 300 nouveaux abonnés à ses services de norme GSM, Itinéris, Ola,
France Télécom ne progresse en juillet que de 6 % et compte désormais 4
188 400 clients. Malgré tout, l’opérateur conforte son avance sur son
principal rival Cegetel.

Totalisant maintenant 3 145 600 abonnés, le réseau numérique SFR de type
GSM de Cegetel a enregistré en juillet une croissance de 4,8 % et 140 500
nouveaux abonnés.
Arrivé plus tardivement sur le marché, Bouygues Télécom, pour sa part
totalise désormais 865 900 clients. C’est lui qui progresse le plus vite.
Le mois dernier, cet opérateur a gagné 67 200 nouveaux abonnés, soit une
hausse de 8,4 %. Sa croissance atteint 55 % sur les six derniers mois,
contre environ 30 % pour ses concurrents.

En revanche, les vieux systèmes de radiotéléphone (analogique) en perdant
en juillet 8 000 clients continuent de décliner. A la fin du mois, ils
n’étaient plus de 74 500 à utiliser ces appareils, soit 0,9 % des
possesseurs de mobiles.
En trois ans, le parc des analogiques a été divisé par quatre.
(Les Echos Libération La Tribune Le Figaro 18/08/1998)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas