Le téléphone portable renforce les communications en face-à-face

Par 26 janvier 2011
Mots-clés : Digital Working, Europe
Homme téléphone

Les appels entre deux personnes se déroulent majoritairement avant ou après que ces dernières se soient entrevues. Ou concernent des individus amenés assez régulièrement à se voir.

Les télécommunications ne remplacent pas les rencontres physiques mais au contraire facilitent ces dernières. Le constat est confirmé par une équipe de chercheurs américano-européens*, qui s'est intéressée aux relations entre les appels passés par des individus et leur localisation. Résultat : plus de 90 % des "paires" de personnes qui se sont appelées ont utilisé au moins une fois la même tour cellulaire. Cela même si leur endroit de résidence se trouve à d'importantes distances. Et près des trois quarts qui se téléphonent fréquemment (au moins une fois par mois) le font depuis le même endroit, au même moment.

Se téléphoner avant une rencontre

Un phénomène que les chercheurs baptisent de co-location, et qui intervient en règle générale juste avant que les deux personnes ne se rencontrent en face-à-face. Ou qui concerne des individus qui partagent un même lieu - pour leur travail par exemple - et qui nécessitent d'entrer en contact rapidement sans se déplacer. D'ailleurs, les chercheurs ont constaté que les appels entre deux individus connaissent des pics juste avant, pendant et après avoir partagé la même zone géographique. Autre constat, qui concerne la durée des appels.

Modéliser les comportements

Celle-ci augmente au fur et à mesure que la distance entre les lieux de résidence des individus est elle aussi plus importante. Selon les scientifiques, ces informations peuvent faciliter la modélisation des comportements et des habitudes des individus. L'étude a porté sur plus d'un million d'utilisateurs de téléphones portables au Portugal, sur une période de douze mois entre 2006 et 2007. Pour préserver la vie privée des participants, les numéros ont été effacés et remplacés par un code, et les informations qu'ils ont transmises anonymisées. 

*du MIT, d'Orange Labs et de l'université de Louvain La Neuve.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas