Le téléphone est un guide touristique personnalisé

Par 23 juin 2008
Mots-clés : Smart city

SAMAP permet aux voyageurs de chercher une destination ou des visites sur place selon des critères de goût, de budget et de mobilité. Le système fonctionne sur mobile, ce qui permet d'y accéder à tout moment.

Les voyagistes en ligne affichent généralement des informations sur la destination sélectionnée par leurs clients : lieux à visiter, restaurants, spécialités... Mais cette personnalisation est encore balbutiante : les informations sont souvent présentées de manière statique, et à l'identique pour l'ensemble des clients. Parti de ce constat, le projet espagnol SAMAP* souhaite donner la main aux utilisateurs pour la conception de leur voyage. Il travaille sur un logiciel qui permet aux vacanciers de rentrer un grand nombre de critères et de se voir ensuite proposer des destinations ou des activités qui correspondent le plus à leurs goûts - artistiques, culinaires, culturels -, leur budget et à leur degré de mobilité. Principal intérêt du système : il est accessible depuis tout appareil portable qui dispose d'une connexion Internet (téléphones, PDA...). C'est-à-dire qu'il donne la possibilité de profiter de ces conseils personnalisés soit en amont du voyage soit sur place, pour choisir au dernier moment activités et visites de la journée.
Personnaliser les recherches
A chaque demande, le système calcule la faisabilité d'une activité : distance, coût du transport, horaires, possibilité de visiter deux endroits dans une même journée... Il propose ensuite un plan à l'utilisateur, qui localise les sites proposés ainsi que les moyens d'aller de l'un à l'autre. "Ce projet correspond à une véritable tendance du marché du voyage : celui de proposer des packages dynamiques, où la sélection s'opère par des critères. Critères que l'on peut additionner", souligne Christophe Corbel, responsable médias et Internet pour l'éditeur de guides Lonely Planet. Pour faire des propositions pertinentes, le dispositif mémorise chaque recherche. A chaque nouvelle requête, il effectue une analyse dans sa base de données afin de chercher des occurrences entre les critères entrés par les clients et les réponses données.
Une architecture ouverte
"Ce type d'initiatives pose une vraie problématique aux professionnels, en les obligeant à regarder du côté de l'information accessible en permanence et géolocalisée", concède d'ailleurs Christophe Corbel. Reste que cette immédiateté ne remplace pas les guides traditionnels. "Attendre d'un moteur qu'il nous indique notre itinéraire nous rend totalement dépendant de la connexion, de l'outil, du délai de réponse", ajoute le responsable médias. Les chercheurs du projet précisent également que SAMAP ne fournit pas d'informations pratiques sur les vols, les agences de voyage ou les modes de transport pour passer d'une ville à une autre. L'architecture mise au point est ouverte et interopérable. Un premier prototype est actuellement en cours de réalisation, qui devrait être développé prochainement à large échelle par une spin-off de l'université de Grenade. Ce, dans le but d'être commercialisé. Aucun prix n'a encore été indiqué pour le moment.
* Le projet a été financé par plusieurs centres de recherche comme le Research Institute on Artificial Intelligence of the CSIC et l'université de Grenade.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas