Téléphone Walkman en rupture de stock, dissensions chez Apple autour du ROKR

Par 29 septembre 2005

Le téléphone Walkman victime de son succès ? Des analystes du cabinet Gartner affirment que Sony Ericsson aurait bien du mal à satisfaire la demande en Europe pour certain de ses derniers...

Le téléphone Walkman victime de son succès ? Des analystes du cabinet Gartner affirment que Sony Ericsson aurait bien du mal à satisfaire la demande en Europe pour certain de ses derniers modèles de téléphones baladeurs.

"La demande sur les modèles W800 et K750 de Sony Ericsson est très soutenue chez les distributeurs et les détaillants. Les stocks sont au plus bas ", a déclaré l'analyste Ben Wood à l'agence Reuters. Ce que confirme un porte parole du groupe formé par le japonais Sony et le suédois Ericsson : "Nous aurions pu en vendre des tonnes si nous en disposions".

Le cabinet d'études Strategy Analytics évalue à un million le nombre de combinés siglés Walkman vendus d'ici la fin de l'année, soit moitié moins que le ROKR de Motorola, épaulé par le succès de la plateforme de téléchargement iTunes.

Le ROKR, au sujet duquel le responsable de la branche iPod, Jon Rubenstein, a fait preuve d'un certain scepticisme lors d'une interview donnée au journal allemand Berliner Zeitung . Bien que l'esprit de groupe soit généralement de mise chez Apple autour de l'image des nouveaux produits, Jon Rubenstein a déclaré ne pas croire aux appareils convergents.

"Existe-t-il un grille-pain qui sache également faire le café ? Un tel appareil n'existe pas car il ne ferait rien mieux qu'un grille-pain ou une cafetière. Il en va de même avec l'iPod, l'appareil photo numérique ou le téléphone portable : il est important d'avoir des appareils spécialisés."

La déclaration de Rubenstein survient quelques jours après que Ed Zander, CEO de Motorola, a vilipendé l'iPod Nano au cours d'une conférence en Californie vendredi dernier. " Screw the Nano ! ", s'était-il exclamé, ce qui revient à vouer - de façon assez peu élégante - le Nano aux gémonies, en ajoutant que les gens n'avaient qu'à faire d'un appareil capable de contenir 1000 chansons s'il ne pouvait faire que cela.

Motorola a depuis affirmé que les propos d'Ed Zander avaient été sortis de leur contexte. L'harmonie qui régnait entre le fabricant de téléphone et la firme à la pomme pour la sortie du ROKR semble en tout cas quelque peu compromise...

Arrivée des téléphones baladeurs en Europe, un vrai changement ? (16/09/2005)

(Atelier groupe BNP Paribas- 29/09/2005)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas