Les téléphones jetables débarquent sur le Vieux Continent

Par 21 avril 2008

Hop-on annonce la fourniture de mobiles kleenex auprès de spécialistes européens de la téléphonie. Une offre qui répond à des besoins de consommation immédiats et ponctuels.

Disponibles depuis quelques années aux Etats-Unis, les téléphones portables jetables devraient bientôt gagner les rayons des commerces du Vieux Continent. Le constructeur américain Hop-on annonce avoir signé avec des acteurs de la téléphonie mobile européens pour la livraison de plusieurs milliers d'exemplaires de son HOP 1900 Grafitti. Un modèle dénué d'écran et de toutes les fonctions multimédia que l'on retrouve sur la plupart des combinés. "La volonté de sortir ce type de portables est dans l'air du temps depuis très longtemps. Seules des raisons techniques et un coût de mise en œuvre trop élevés n'avaient pas permis le lancement du concept", commente Jean-Vital de Rufz, président de meilleur mobile.com. Minimaliste au niveau technologique - le combiné n'autorise que les appels voix et le SMS -, il devrait également l'être à travers son tarif : il est annoncé à environ treize euros. En effet il contient une encre conductrice d'électricité venant remplacer les traditionnels circuits imprimés.
Jetable et recyclable
Cette encre est appliquée sur des matériaux papier ou cartonnés, d'où la légèreté de l'ensemble et son coût réduit. Le système, qui comprend une batterie rechargeable, est en majeure partie recyclable. Toujours dans un souci de limiter ses composants, le combiné semble ne pas intégrer de composant permettant l'amplification du son. On peut supposer que la fonction d'écoute sera assurée par une oreillette-micro standard, qui devra être détenue préalablement par l'utilisateur. "Cette solution correspond au mobile de dépannage tel qu'on pouvait l'attendre. Au prix d'achat indiqué, elle est une alternative peu onéreuse en cas de vol ou de perte de son téléphone", poursuit Jean-Vital de Rufz. Les usages potentiels de cette offre paraissent nombreux même s'ils restent cantonnés à une utilisation ponctuelle : jeunes adolescents non équipés partant seuls en vacances, séjours à l'étranger ou toutes autres occasions pour lesquelles on ne souhaite emporter son téléphone personnel.
Des opérateurs décisifs
A noter : l'appareil peut embarquer optionnellement un module GPS pour que les parents puissent localiser leurs enfants. "On peut également imaginer que quelqu'un s'équipe d'un Grafitti en parallèle de son portable, en cas de nécessité", ajoute Jean-Vital de Rufz. Le téléphone jetable peut également accueillir les messages publicitaires, annonce son constructeur. La question de l'avenir d'un tel produit sur le Vieux Continent est cependant posée. "Cela peut s'inscrire dans un effet de mode et remporter un certain succès ou bien encore ne jamais paraître sur le marché. C'est tout ou rien", estime le président de meilleur mobile.com. Selon lui, le modèle économique proposé et l'attitude des opérateurs seront décisifs, notamment en France. "Ces derniers ont tendance à facturer leurs cartes SIM plus chères quand elles sont vendues seules". Le Grafitti pourrait éventuellement être compris dans une offre packagée par les opérateurs. Dans ce cas des forfaits de trente ou quinze minutes pourraient être proposés, explique-t-il. Et de conclure :"je serais étonné qu'aucun opérateur ne soit tenté par ce marché".

Le e-recyclage, une cause qui fédère aux Etats-Unis
Les initiatives visant au recyclage des appareils mobiles se multiplient outre-Atlantique. Notamment dans le cadre du programme Earth Day. AT&T vient d'annoncer sa participation au projet Cell Phones for Soldiers. Ce dernier contribue à la collecte et au recyclage de ces "déchets électroniques" et met des cartes téléphoniques à disposition des soldats américains et de leurs familles. Objectif du constructeur : aider à doubler le nombre de téléphones recyclés par l'association sur une année.
A noter : la société ReCellular, spécialisée dans le recyclage des appareils électroniques personnels a publié une charte définissant "les cinq bonnes raisons de recycler les téléphones" : la moitié des mobiles jetés fonctionnent encore, ils contiennent des composants de valeur, ils peuvent être domageable à l'environnement, ils ont une valeur marchande, ils ne sont souvent pas utilisés par ceux qui les détiennent.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas