Téléphonie mobile: les zones blanches régressent

Par 18 janvier 2007
Mots-clés : Smart city

La couverture mobile sera-t-elle totale en 2007? Selon le ministre délégué à l'Aménagement du territoire, Christian Estrosi, 1683 communes situées en zones blanches étaient couvertes en 2006...

La couverture mobile sera-t-elle totale en 2007? Selon le ministre délégué à l'Aménagement du territoire, Christian Estrosi, 1683 communes situées en zones blanches étaient couvertes en 2006. Objectif cette année: connecter la totalité des 3000 communes non desservies par un réseau mobile.
 
Ce plan de couverture avait été conclu en 2003 entre les pouvoirs publics et les opérateurs. Ceux-ci s'étaient promis de couvrir d'ici à la fin 2006 au moins 1500 communes, soit la moitié du programme. Le pari est réussi, avec un total de 1683 villes couvertes, dont 577 en 2005 et 1071 en 2006. L'objectif des 3000 devrait donc être atteint sans problème cette année!
 
Cependant de nombreuses autres villes, non incluses dans le recensement effectué en 2003, ne disposent pas de relais de téléphonie mobile. C'est pourquoi le ministre a précisé la nécessité de "prendre en compte ces nouvelles communes, qui seront intégrées dans les prochaines semaines".
 
Et la connexion totale du territoire au réseau mobile devra encore attendre. En effet, la couverture des communes en zones blanches ne signifiant pas la disparition totale de ces zones dans les secteurs non urbanisés, le ministre a annoncé une nouvelle mesure : la couverture des "axes de transport prioritaires", c'est-à-dire ceux qui recensent un trafic supérieur à 5000 véhicules par jour". Celle-ci devrait être validée dans le courant du premier trimestre.
 
(Atelier groupe BNP Paribas – 18/01/2007)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas