Téléphonie : le succès d'un smartphone rendra la menace virale concrète

Par 29 juin 2009

La diffusion de programmes malveillants sur les portables est limitée par la diversité des systèmes d'exploitation et la courte portée de Bluetooth. La concentration des OS et le succès de quelques marques pourraient changer la donne.

La propagation de virus sur mobile n'est pas encore considérée comme un problème de taille. Mais si un fabricant ou un système d'exploitation voir sa part de marché émerger de la masse, cette propagation aurait de quoi inquiéter. Pour arriver à un tel constat, une équipe de l'université Northeastern de Boston a fait le point sur les différents modes d'infection. Les chercheurs se sont livrés à une étude sur les quatre cent vingt virus identifiés sur mobile. En se basant sur des modèles statistiques, ils ont estimé la vitesse et la distance de deux modes de propagation. Tout d'abord, le Bluetooth.
Un marché des OS encore concentré
Très efficace pour transmettre, mais avec une portée très limitée (entre 10 et 30 mètres). Viennent enfin les messages multimédias, ou MMS. Heureusement, dans ce cas de figure, la multiplicité des systèmes d'exploitation limite la diffusion. Cela, c'était avant l'explosion des smartphones et le - relatif - mouvement de concentration sur le marché des OS (Operating System). Certes, ces combinés ne représentent aujourd'hui que 5 % du marché.  Ainsi, même le système d'exploitation le plus répandu pour les smartphones, Symbian, n'a que 3,2% de part de marché (PDM) de tout le secteur de la téléphonie mobile. L'OS de Palm lui, obtient 0,13% de PDM.
Un risque croissant pour un marché en progression
Mais les téléphones intelligents sont en passe de devenir le moyen de communication portable le plus plébiscité. Ce qui oblige les professionnels du secteur à s'interroger sur la sécurité. Car il existe déjà des virus qui savent se diffuser à la fois bien via sans-fil courte portée que via messages multimédias. Pour les chercheurs, la conclusion est simple : dès qu'un système d'exploitation pour téléphone avancé deviendra dominant, les virus sur mobiles ne feront plus rire personne.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas