La télévision allemande publique réalise une audience supérieure à celle du privé.

Par 12 janvier 1999
Mots-clés : Future of Retail

Selon le bilan annuel établi par Prosieben Media AG, le réseau fédéral de la télévision publique ARD vient de repasser devant la première chaîne privée allemande RTL avec une part d'audience moyen...

Selon le bilan annuel établi par Prosieben Media AG, le réseau fédéral de
la télévision publique ARD vient de repasser devant la première chaîne
privée allemande RTL avec une part d'audience moyenne de 15,4 % en 1998,
contre 14,7 % en 1997. La chaîne RTL ne réalise qu'une audience de 15,1 %
(contre 16,1 % en 1997).
Avec une part d'audience de 13,6 % en légère hausse par rapport à 1997
(13,4 %), la deuxième chaîne publique allemande ZDF, à vocation nationale,
arrive en troisième position, suivie par les autres grandes chaînes
privées dont les résultats sont souvent en recul.
La part d'audience de SAT 1 (Leo Kirch) est passée de 12,8 % en 1997 à
11,8 % en 1998, celle de Pro 7 a perdu un point à 8,7 %. Seule la chaîne
câblée Kabel 1 a vu sa part d'audience augmenter de 3,8 % en 1997 à 4,4 %
en 1998.
Avec une trentaine de chaînes câblées reçues par 18 millions de foyers, le
marché de la télévision outre-Rhin est très concurrentiel, cela rend
d'autant plus performant les résultats des chaînes publiques.
(Les Echos - 12/01/1999)

_____________________________________________________________________________

Christine Weissrock GIE Atelier de veille technologique
e-mail: cweissrock@atelier.fr
00 01 40 67 32 02 Fax. 00 01 40 67 31 58
Dirigé par Jean-Michel Billaut, l’Atelier, cellule de veille technologique
de Paribas, dispose d’un BBS (le Babillard de l’Atelier) ouvert
gratuitement à ses abonnés, d’un Web (http://www.atelier.fr) et organise
des ateliers pour ses abonnés.
Jean-Michel Billaut dirige également la publication du “Journal de
l’Atelier” vendu par abonnement, diffusé par les Editions La Pérouse.
L’abonnement à ce journal donne accès aux ateliers. (Pour obtenir un

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas