Télévision via l’ADSL : TF1 annonce la couleur, Canal Plus réagit

Par 10 septembre 2003
Mots-clés : Smart city, Europe

Nous vous annoncions dans la lettre du 5 septembre la signature d’un accord entre France Télécom et le bouquet de chaînes satellites TPS, détenu à 66 % par TF1 et à 34 % par M6, pour le lancement ...

Nous vous annoncions dans la lettre du 5 septembre la signature d’un accord entre France Télécom et le bouquet de chaînes satellites TPS, détenu à 66 % par TF1 et à 34 % par M6, pour le lancement prochain de TPLS, une télévision numérique utilisant le réseau haut débit ADSL. Le président du groupe TF1 a précisé hier le niveau des investissements qu’il est prêt à réaliser pour voir cette technologie fonctionner.

Patrick Le Lay s’est donc prononcé en faveur d’un apport de 60 millions d’euros, avec pour objectif l’adhésion à ce nouveau support d’au moins 350 000 abonnés. « Si c’est un échec total cela ne va pas déséquilibrer les comptes du groupe », a-t-il fait valoir. « Le coût de développement est d’environ 60 millions d’euros sur trois à quatre ans. Ce ne sont pas des sommes considérables. Cela mérite de tenter l’aventure ».

Le premier concurrent de TPS, le bouquet concurrent Canal Satellite, filiale du groupe Canal Plus, n’a pas tardé à réagir, et de façon plutôt véhémente, à cette annonce. Bien qu’expérimentant un service du même type avec l’opérateur Cegetel, Canal Plus menait une expérience appelée PCCAD (Pilote de chargement de contenus à domicile) avec France Télécom depuis le mois d’avril. La société a donc mal accepté l’accord entre l’opérateur historique et TPS qu’elle a perçu comme une exclusivité.

La filiale audiovisuel de Vivendi Universal a donc demandé à France Télécom d’avoir accès également à l’offre ADSL élaborée par TPS en y incluant ses propres programmes, selon le quotidien économiques « Les Echos ». Elle exige par ailleurs de bénéficier de conditions tarifaires similaires à celles accordées à son concurrent.

(Atelier groupe BNP Paribas – 10/09/2003)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas