Les tendances high-tech à venir se soucient de l'environnement

Par 29 décembre 2010
Cinq prévisions

IBM effectue cinq prévisions pour les cinq prochaines années. Capteurs et mobiles, qui permettent de prélever et des partager des données, occupent une place conséquente dans le classement.

Les grandes évolutions high-tech à venir pour IBM, sur les cinq prochaines années : les technologies permettant de collecter des informations sur l’environnement, tout d'abord. Celles-ci tiennent une place centrale dans ces prévisions. "D’ici cinq ans, les capteurs intégrés dans les téléphones ou les voitures collecteront des données qui pourront servir aux scientifiques", indique ainsi le rapport. "Une nouvelle classe de personnes va émerger, des ‘citoyens scientifiques’ qui utiliseront leurs capteurs pour prélever des informations utiles à la recherche", développent les analystes. D’autant que d’autres applications sont possibles : par exemple, pour les transports urbains. L’ensemble des informations collectées par les individus pourrait permettre de gérer le trafic automobile.

Des avancées environnementales

Cela en proposant aux conducteurs via leur téléphone les itinéraires les plus appropriés en fonction de l’évolution de la circulation analysée en temps réel. Les deux prédictions suivantes sont dans la même logique environnementale. D’abord, IBM évoque le développement d’appareils permettant de récupérer l’énergie dégagée par les centres de données pour chauffer les bâtiments. "L’énergie thermale accumulée par plusieurs processeurs informatiques peut être recyclée de façon efficace, en fournissant de l’eau chaude à un bureau ou un foyer, par exemple", expliquent les auteurs du rapport. Autre avancée pour l’écologie : les batteries des appareils nomades seront de plus en plus performantes, et pourront dans certains cas se recharger d’elles-mêmes.

Les batteries de plus en plus performantes

Ce, notamment grâce au mouvement engendré par l’utilisateur lorsqu’il marche. "Dans les cinq prochaines années, les progrès scientifiques amèneront à des appareils fonctionnant dix fois plus longtemps que ceux qui sont aujourd’hui sur le marché", affirment les analystes. Avant d’ajouter : "pour les plus petits d’entre eux, les batteries pourraient même disparaître". Autre prédiction d’IBM, qui concerne les communications interpersonnelles et le développement de la 3D. La firme s’attend à des solutions de téléprésence basées sur l’affichage holographique. "Les scientifiques travaillent à l’amélioration des conférences vidéo", indiquent les auteurs du rapport. A noter que cette étude est à prendre pour ce qu'elle est : IBM effectue des recherches pour développer des solutions liées à ces divers domaines. 

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas