Les tendances du marché des télématiques par zones géographiques

Par 24 septembre 2004

Au niveau mondial, le chiffre d'affaires global du marché des télématiques (terminaux + services) pourrait atteindre 21,8 milliards de dollars en 2010, contre 4,2 milliards en 2005 selon le cabinet Adventis Strategy...

Au niveau mondial, le chiffre d'affaires global du marché des télématiques (terminaux + services) pourrait atteindre 21,8 milliards de dollars en 2010, contre 4,2 milliards en 2005 selon le cabinet Adventis Strategy. Le cabinet Frost & Sullivan table de son côté sur des prévisions quatre fois moins optimistes. Quels que soient les résultats exacts de ces prévisions, si l'on rapporte la proportion des véhicules munis de télématiques au parc mondial des automobiles, les pourcentages restent modestes :
 

Proportion des véhicules munis de télématiques par rapport à l’ensemble du parc automobile

 
2001
2007

Marché mondial
0,4 %
5 %

Marché Etats-Unis
1,3 %
11 %

Les grandes tendances mondiales de ce marché doivent cependant être précisées en fonction des usages spécifiques des différentes zones géographiques. D'après la publication spécialisée The Auto Channel , trois grandes régions tirent le chiffre d'affaires mondial du marché des télématiques :

les Etats-Unis (41,1 % de parts de marché)
l'Europe (31,9 %)
le Japon (26,9 %)

Chacun de ces marchés a des caractéristiques particulières qui orientent le choix de tels ou tels services. La densité des véhicules au mile carré (493 contre 58 véhicules aux Etats-Unis) couplée à la complexité du tracé des routes au Japon, explique ainsi que la navigation et les informations routières en temps réel soient les principales demandes du marché nippon.
Le tableau suivant résume les grandes spécificités du marché mondial :

 
Etats-Unis
Europe
Japon

Caractéristiques du marché

- Large territoire (58 véhicules/ mile²)
- Peu de couverture par les réseaux mobiles
- Fort civisme routier
- Réseau routier très balisé, quadrillé

- Centres urbains engorgés (92 véhicules/ mile²)
- Multilinguisme
- Voyages internationaux
- Bonne couverture GSM + fort taux de pénétration

- Navigation complexe
- Forte densité automobile (493 véhicule/mile²)
- Avance en réseaux de téléphonie mobile

Usages principaux

- Sécurité
- Contenus & loisirs
- Aide à la navigation

- Information routière
- Aide à la navigation
- Contenus & loisirs
- Sécurité

- Navigation
- Info routière
- Contenus & loisirs
- Sécurité

L'on s'en aperçoit dans ce tableau, les usages des trois zones géographiques sont déjà bien différenciés bien que le marché des télématiques soit émergent. Plusieurs exemples confirment ces tendances.
Aux Etats-Unis , à l'instar du système Onstar (General Motors) installé sur plus de deux millions de véhicules, les services télématiques reposent majoritairement sur un système embarqué au sein des véhicules : 2,35 millions, contre juste 164 000 équipements que l'on peut brancher en arrivant dans sa voiture ! (Source : TRG) La prédominance de l'offre Onstar sur le marché ainsi que l'hétérogénéité des normes de communications et faible continuité des réseaux mobiles, expliquent cette tendance.
En Europe, l'information routière en temps réel est bien l'application phare. Nous évoquions en France le succès de Sytadin ; au niveau européen le premier service de télématique est T-Mobile Traffic, une joint venture entre DaimlerChrysler et Deutsche Telekom , qui sert plus de 80 000 clients.
Au Japon, enfin, les plus de cinq millions de systèmes d'aide à la navigation inclus dans les véhicules prouvent le succès de cet usage. Toyota a ainsi équipé plus de 50 modèles de son système d'aide à la navigation G-Book, les frais d'abonnement mensuels pour l'offre standard restent raisonnables : 4,74 €. Au-delà de 5 euros, les études de marché tendent à prouver qu'un tel service n'est pas généralisable.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas