Les terrasses agricoles s'élaborent d'abord sur le web

Par 23 septembre 2009

L'université du Missouri a travaillé sur une plate-forme qui permet aux agriculteurs de visualiser en amont le plan le plus adapté à leur projet de terrassement. Celle-ci agrège plusieurs données topologiques.

La conception de terrasses agricoles implique l’emploi de nombreuses ressources et il est rarement possible de s’y prendre à deux fois pour en optimiser l’organisation. L'université du Missouri a mis au point une plate-forme web qui se propose de simplifier le processus. Celle-ci regroupe les informations concernant les limitations du terrain, l’espacement désiré entre les rangées de plantation, le type d’équipements à utiliser, les cours d’eau, etc. Elle est ensuite capable de produire rapidement différents schémas possibles. Les maîtres d’oeuvre et les propriétaires terriens pourront ainsi choisir le plan le plus efficace et le moins coûteux.
Accéder aux dernières données topographiques
Une base de données centralisée est aussi mise à disposition des agriculteurs pour leur permettre d’accéder aux données les plus récentes en ce qui concerne l’état des sols et des terrains. D’autres fonctions sont également étudiées : à terme, le logiciel intégrera des fonctions de télédétection par laser aéroporté, une technique notamment utilisée en sismologie ou en géologie. L’objectif étant de permettre le calcul des volumes de terre à déplacer pour combler les trous et équilibrer le terrain. A l’heure actuelle, mettre en place un terrassement agricole est une activité extrêmement chronophage.
Choisir le schéma le plus adapté
Et les cas où plusieurs plans sont étudiés pour effectuer des comparaisons en termes de coûts, de respect de la biodiversité ou d’efficacité agraire sont rares, voire inexistants. Le programme est actuellement testé dans sa version bêta et sera mis par la suite à disposition publique. Selon son concepteur, il réduira de moitié le temps nécessaire à l’aménagement de terrasses agricoles. Il permettra non seulement de simplifier leur installation en terrains difficiles, d’améliorer la préservation des sites et d’employer les différentes subventions agricoles de manière plus adéquate

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas