Des tests de vue en libre-service dans les supermarchés.

Par 27 juin 2008 3 commentaires

Aux Etats-Unis, des bornes automatisées dans les grandes surfaces permettent aux clients d'effectuer un bilan rapide de leurs capacités visuelles. Objectif: sensibiliser la population aux problèmes de vue.

Tester rapidement ses capacités visuelles tout en faisant ses courses au supermarché afin de savoir s'il est nécessaire de se faire prescrire des lunettes. C'est possible grâce au dispositif EyeSite, un kiosque automatique de contrôle de la vision en libre-service commercialisé par SoloHealth, une start-up d'Atlanta. EyeSite est doté d'un logiciel optique sophistiqué et d'une, interface vidéo interactive qui évaluent avec précision la vue de près comme de loin de son utilisateur. Le kiosque imprime ensuite les résultats du test. Il permet si nécessaire de prendre rendez-vous en ligne avec un ophtalmologue près de chez soi. Grâce à un écran tactile, EyeSite peut enfin délivrer diverses informations relatives aux problèmes de vision. Par exemple sur le glaucome ou la nécessité pour les personnes diabétiques de consulter un spécialiste de la vision au moins une fois par an. Le tout gratuitement.
Dépister d'éventuels problèmes
EyeSite a d'abord été expérimenté dans des supermarchés Wal-Mart en Géorgie où plus de six mille personnes ont effectué un test de leur vision. Il s'est alors avéré que 30% des participants n'avaient jamais consulté un ophtalmologue. A l'issue du test, il a été recommandé à 80% d'entre eux de prendre rendez-vous chez un professionnel. Ces statistiques ne sont pas une surprise pour Jenny Pomeroy, la présidente de PBGA (Prevent BlindnessGeorgia), une association qui milite pour que le nombre de géorgiens sollicitant régulièrement l'avis d'un ophtalmologue double d'ici 2020. "Nous savons que les gens vont chez le dentiste trois ou quatre fois plus souvent qu'ils ne font examiner leurs yeux", explique-t-elle. EyeSite est donc l'occasion de sensibiliser le grand public aux problèmes ophtalmologiques.
Des professionnels irremplaçables
"Les gens viennent au kiosque pour effectuer un contrôle gratuit; ce faisant, ils prennent conscience des éventuels risques qu'ils courent et de l'importance d'examens réguliers" ajoute Jenny Pomeroy.EyeSite n'est pas conçu pour remplacer les professionnels de la vision mais est au contraire censé leur bénéficier autant qu'aux utilisateurs. Le kiosque devrait d'abord apporter de la clientèle aux ophtalmologues. Comme le rappelle Henry-Pierre Saulnier, le président de l'UDO (union des opticiens), "même en France, il est déjà possible de faire gratuitement évaluer ses capacités visuelles chez un opticien. Mais ce genre de tests ne remplacera jamais un véritable bilan ophtalmologique." Quant aux fabricants de lunettes ou aux opticiens, ils auront la possibilité de mieux se faire connaître grâce à des messages publicitaires ciblés diffusés sur le kiosque.

Haut de page

3 Commentaires

Ce peut être intéressant, un marché qu'il fallait voir. Maintenant il faut voir aussi les tarifs et comment est le fonctionnement. Vu l'article le taux de recommandation est assez important c'est un marché qui pourrait se développer dans les années à venir.

Soumis par Olivier (non vérifié) - le 29 juin 2008 à 01h55

tres utiles comme outils

Soumis par benbouali (non vérifié) - le 18 septembre 2008 à 20h06

Pourquoi pas, est ce arrivé chez nous depuis juin?A priori, aucune arrivée en france n'est prévue. Pour ceux que ça intéresse, un seul point de contact :
Info@solo-health.com
Cordialelement,
La rédaction

Soumis par Poemes (non vérifié) - le 29 octobre 2008 à 22h33

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas