Quand les tests de vue s'effectuent via le mobile

Par 28 juin 2010
Mots-clés : Smart city

Des chercheurs du MIT Media Labs développent un système qui évalue la vue d'une personne grâce à un téléphone portable. Un logiciel intégré à l'appareil est nécessaire. Ainsi qu'une lentille en plastique.

Donner aux populations des pays en développement la possibilité d'effectuer des tests de vue rapidement et à bas coût, voilà le projet d'une équipe du MIT Media Lab. Une simple pièce en plastique, semblable à la lentille d'un microscope, permet de mesurer les problèmes de vue d'un utilisateur lorsqu'elle est appliquée sur l'écran de son téléphone portable. Au préalable, il est simplement nécessaire d'installer un logiciel sur le mobile. Une fois le programme lancé, le patient observe dans la lentille plusieurs lignes de différentes couleurs. Il presse les touches de son téléphone pour juxtaposer ces lignes et ces points. Ce faisant, il fournit au logiciel intégré à son téléphone les renseignements nécessaires pour évaluer l'état de sa vue.
Ajuster les points sur l'écran du mobile
L'utilisateur doit en effet se concentrer sur différents points, situés selon différents axes, expliquent les scientifiques. En effectuant huit fois l'exercice, les données transmises au système sont selon eux suffisantes pour établir avec précision la correction adéquate. "Plutôt que d'exiger de la personne qu'elle estime la distance entre deux points, comme c'est le cas dans les tests conventionnels, on attend d'elle qu'elle ajuste les points sur l'écran afin de rapprocher les lignes jusqu'à ce que celles-ci se chevauchent", précisent les chercheurs. Qui ont développé un premier prototype de leur système, pour le tester auprès d'une vingtaine de participants.
Le coût bas de l'équipement
Même si l'état des recherches est encore au stade de développement, l'équipe du MIT affirme que le coût de ces examens personnalisés s'en trouve considérablement réduit. La pièce en plastique utilisée comme lentille ajustable sur l'écran du téléphone portable ne coûtant pas plus d'un ou deux dollars, selon eux. Et le logiciel seul nécessitant d'être installé sinon. A noter : l'organisation mondiale de la santé évalue à près de 2 milliards le nombre de personnes souffrant de problèmes de vues, comme le rappellent les scientifiques. Et le coût des appareils de mesure optique actuels rend pour le moment les soins inaccessibles à nombre d'entre elles.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas