TF1 lance sa plate-forme de vidéos amateurs sur le Net

Par 02 mai 2006

A vos cameras... Action! TF1 va lancer d'ici à cet été une "chaîne" dont la grille de programmes ne contiendra que des vidéos réalisées par les jeunes avec leur caméscope, leur webcam...

A vos cameras... Action ! TF1 va lancer d'ici à cet été une "chaîne" dont la grille de programmes ne contiendra que des vidéos réalisées par les jeunes avec leur caméscope, leur webcam ou leur portable. Cette chaîne, qui a pour nom de code « Le.Buzz », devrait être accessible tant sur le Net que sur portable ou balladeur Archos et iPod.
 
 "Notre vocation est de créer un blog audiovisuel afin de permettre aux jeunes de faire de la création audiovisuelle", explique Olivier Abecassis, l’un des responsables de ce projet à TF1.
 
 "Ils pourront envoyer leurs vidéos sous n’importe quel format", précise encore TF1. Le prestataire technique Dailymotion se chargera de la conversion des vidéos en flash, du stockage et de la recherche. Afin que l’offre soit homogène, toutes les vidéos seront converties au même format et pourront être visualisées facilement, promet la chaîne.
 
Autre atout mis en avant par TF1: le système de recherche. Le Buzz devrait "aider les internautes à s'y retrouver dans tous ces contenus", grâce à un moteur de recherche, et un classement thématique des vidéos.
 
Le Buzz ne nie pas s'être inspiré des autres plates-formes de vidéos amateurs déjà existantes, à commencer par la plus connue, YouTube qui rencontre un succès colossal aux Etats-Unis. Mais, la nouvelle chaîne pour amateurs entend bien se différencier par le contenu même des vidéos mises en ligne.
 
Evoquant le site Youtube, Olivier Abecassis affichait déjà la couleur : "le contenu offert n’a pas vraiment de valeur ajoutée et il propose aussi des contenus illégaux, c’est-à-dire provenant d’enregistrements de grandes chaînes, sans parler des vidéos sexy". Le responsable du projet de TF1 n'a pour l'instant pas indiqué de quelle façon le contenu des vidéos amateurs, disponibles sur Le Buzz, sera contrôlé et trié pour éviter ce genre de dérives.
 

 
(Atelier groupe BNP Paribas - 02/05/2006)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas