Les Thaïlandais friands de data sur mobile

Par 05 janvier 2011
Mots-clés : Smart city, Asie-Pacifique
femme au téléphone

Les individus sont de plus en plus nombreux à disposer et à être férus d'un accès à leurs mails, à de la vidéo et à Internet depuis leur appareil. Résultat : les opérateurs se préparent activement à la 3G.

La hausse de la consommation de données en Thaïlande représente désormais le principal vecteur de croissance du marché mobile dans le pays. Si l'on en croit les chiffres avancés par Pyramid Research, ce sont les trois quarts des Thaïlandais qui seront consommateurs de data sur leur mobile en 2015. Autre chose : les ventes de smartphones devraient croître de 30 % par an entre 2010 et 2015, contre un peu moins de 20 % entre 2008 et 2010. Parmi les usages les plus prisés, il faut citer l'email, la consultation de vidéos, et la navigation sur Internet.

La consommation de data en hausse

Le résultat, c'est que cela encourage les opérateurs mobiles à peaufiner leur virage vers la 3G, note le cabinet. Cela, même si l'allocation du spectre a été repoussée. En attendant, le cabinet explique qu'ils travaillent en grande majorité à obtenir une autorisation d'optimisation de leurs infrastructures vers le HSPA et signent des accords d'exploitation des réseaux avec TOT, l'opérateur public.

Un bénéficiaire unique

Celui-ci est le bénéficiaire actuel de la fréquence 2.1 GHz dans le pays. Il planifie d'investir près de 650 millions de dollars dans le HSPA pour couvrir la moitié de la population d'ici le milieu de l'année. Ce qui devrait lui assurer la tête de la compétition, au moins dans un premier temps."Les initiatives adoptées par les autres acteurs du marché peuvent être qualifiées de palliatifs en attendant l'allocation, qui pourrait survenir au début de l'année 2012", explique Emily Smith, analyste pour Pyramid Research.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas