Le Thalys, un train à haut débit

Par 15 mai 2008 3 commentaires
Mots-clés : Smart city, Europe

La société de transport propose un service d'accès à Internet sans-fil dans les rames de son parc ferroviaire. Cette offre s'appuie sur les technologies Wi-Fi, UMTS et satellite pour assurer une connectivité à 300 km/h.

L'Internet haut débit gagne les réseaux ferroviaires. C'est hier que Thalys - en présence d'un groupe de journalistes dont la rédaction de L'Atelier faisait partie -, accompagné d'un consortium technologique regroupant Nokia Siemens Networks, 21 Net et Telenet, a lancé officiellement une offre de connectivité sans-fil à bord. Baptisé ThalysNet, ce service va être graduellement déployé sur l'ensemble du réseau de transport à grande vitesse de la société qui assure la liaison entre la France, la Belgique, l'Allemagne et les Pays-Bas. Un quart des rames en activité est déjà équipé de ces points d'accès Wi-Fi et la quasi totalité du parc devrait l'être à l'issue de l'été 2008. D'un point de vue technologique, cette solution fait appel à trois modes de transmission complémentaires pour assurer la continuité du service, ce quelque soit la situation géographique et la vitesse des trains. Le choix du consortium (en charge d'assurer l'exploitation de ThalysNet) s'est ainsi porté sur une association du satellite avec les protocoles Wi-Fi et UMTS.
Alternance des réseaux
Le dispositif embarqué assurant la liaison à Internet s'appuie en effet sur la technologie disponible "sur le moment". "Un système de switch - Mobile Access Router - permet de choisir le mode de connexion le plus performant", explique le responsable du consortium, Alain De Cort. Les connexions devraient ainsi s'effectuer via le Wi-Fi ou l'UMTS au cours des stationnements en gare ou lors des passages sous tunnel, et par satellite pour l'essentiel des parcours réalisés. Ce dernier mode de liaison a effectivement été privilégié pour son efficacité à de grandes vitesses. Il consiste en une connexion satellite bidirectionnelle rendue possible grâce à un système d'antenne parabolique présent sur le toit des trains. A noter : cette dernière est en liaison avec le satellite Hispasat stationné au dessus de l'océan Atlantique. Les responsables du projet avancent toutefois avoir atteint des débits allant jusqu'à 9 megabits par seconde lors des nombreux tests qui ont précédé le lancement de ThalysNet. "Nous avons la possibilité d'augmenter la bande passante si nécessaire", précise Alain de Cort.
Internet comme au bureau
Le service a d'ailleurs été testé par la rédaction de L'Atelier. Résultat : mis à part des temps d'ouverture de page parfois un peu longs et un léger bug lors d'une communication vidéo - le train entrait sous un tunnel - ThalysNet s'est avéré concluant sur la plupart des applications utilisées, y compris les plus exigeantes : vidéo en streaming, Google Earth, etc. Côté utilisateur, le service Internet à bord est accessible gratuitement aux passagers de première classe bénéficiant de l'option Confort 1. Les voyageurs Comfort 2 et de seconde classe doivent quant à eux débourser six euros cinquante pour une session d'une heure, ou treize euros pour une connexion illimitée sur toute la durée du trajet. L'accès au réseau s'effectue après une procédure d'inscription au service via le portail ThalysNet. A noter : le règlement peut s'effectuer par carte bancaire en ligne ou par l'achat d'un code dans les wagons bar. Accessible uniquement depuis l'ordinateur portable, le service devrait à terme être adapté aux appareils PDA.
 

 

Haut de page

3 Commentaires

Mais à quel prix...?

Soumis par Jojo (non vérifié) - le 15 mai 2008 à 17h26

La belle affaire ! Il y a déjà plusieurs années que ça fonctionne dans d'autres pays, comme la Suède, où lorsqu'on achète un ticket 1ère classe, le code d'accès au wifi est donné. Pas de supplément à payer. Disons qu'on commence tout juste à rattraper le retard -- que Thalys et la SNCF commencent déjà par donner un prise électrique par passager...

Soumis par Serge Ravet (non vérifié) - le 16 mai 2008 à 03h32

je souhaite être connectée à chaque voyage en 1ère classe du Thalys avec le systeme wi fi f6n2

Soumis par rogerluza (non vérifié) - le 01 novembre 2008 à 21h16

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas