Thibaut Morlot de Shippeo nous emmène au Burning Man

Par 26 juin 2015
Shippeo

Portrait décalé de Thibaut Morlot de Shippeo. La start-up, officiellement créée en avril 2014, propose une plateforme B2B de mise en relation entre les transporteurs routiers et leurs clients. Leur solution s’appuie sur des outils SaaS et une application mobile de tracking.

Si j'étais un compte Twitter ? J'ai bel et bien un compte Twitter mais j’avoue ne l’utiliser que très peu.

Si j'étais une grande découverte ? Je serais la découverte de la pomme de terre par M. Parmentier.

Si j'étais une figure emblématique de la tech ? Elon Musk, CEO de Tesla. Il m’inspire en tant que serial entrepreneur et grand visionnaire.

Si j'étais un domaine à disrupter ? Les transports routiers bien sûr !

Si j'étais un lieu ? J’ai un ami breton qui a su me transmettre l’amour de Bretagne. Si je devrais être un lieu, je serais sûrement cette région.

Si j'étais un événement ? Le Festival Burning Man !

Si j'étais un site web ou une appli ? Sans hésiter : Google Maps. J’ai un très mauvais sens de l'orientation ...

Si j'étais un livre ? Je serais Cat’s Cradle de Kurt Vonnegut, ce livre que j’ai adoré pour son côté délirant. Il est aussi vraiment agréable à lire.

En avril 2014, une bande de copains de la Junior Entreprise de Sciences Po se lance dans le projet de disrupter le domaine des transports routiers. C'est là que l'aventure Shippeo commence. En plus de sa casquette de co-fondateur, Thibaut est aujourd'hui en charge des opérations au sein de la start-up qui s'est associée avec Neopost dans le cadre du programme d'accélération WAI Paris de BNP Paribas. Ce jeune homme de 25 ans ne revendique pas du tout l'image d'un grand technophile, il est une sorte d'« entrepreneur littéraire », prêt à s'investir corps et âme dans son projet.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas