Thomson-CSF et Motorola signent un nouvel accord de licence portant sur

Par 22 juin 1997
Mots-clés : Smart city

la famille de processeurs PowerPC. La filiale Semiconducteurs Spécifiques (TCS) de Thomson-CSF, aux termes de cet accord, pourra fournir ces processeurs sous des versions adaptées aux applications e...

la famille de processeurs PowerPC. La filiale Semiconducteurs Spécifiques
(TCS) de Thomson-CSF, aux termes de cet accord, pourra fournir ces
processeurs sous des versions adaptées aux applications en "environnement
hostile". Depuis près de vingt ans, les deux sociétés coopérent dans le
domaine des microprocesseurs fournissant des solutions à base de PowerPC
pour les télécommunications, l'automobile, l'électronique grand public,
l'informatique, l'industrie aérospatiale et le secteur militaire. Ce
nouvel accord va permettre à Motorola qui fabrique conjointement ces puces
avec IBM de renforcer la présence du PowerPC hors du seul système
informatique, notamment dans les domaines de transports et de
télécommunications. L'un de ces principaux utilisateurs est actuellement
Apple, codéveloppeur de ce produit, avec ses ordinateurs PowerMac.
Motorola aurait vendu 4,3 millions de processeurs PowerPC, tous modèles
confondus.
Réalisant un chiffre d'affaires annuel d'environ 15 milliards de F, TCS
est l'un des premiers acteurs dans le domaine des composants électroniques
pour les marchés industriels et de très grande fiabilité.
(Les Echos - 23/06/1997)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas