TIC : 50% des entreprises sont mal sécurisées

Par 11 juillet 2006
Mots-clés : Smart city

La sécurité laisse encore à désirer dans les sociétés des TIC! Selon une étude menée par le groupe Deloitte, plus de la moitié des sociétés interrogées ont rapporté une faille dans les douze...

La sécurité laisse encore à désirer dans les sociétés des TIC! Selon une étude menée par le groupe Deloitte, plus de la moitié des sociétés interrogées ont rapporté une faille dans les douze derniers mois. Et un tiers de ces failles ont débouché sur une perte financière significative. Parmi ces firmes dont la sécurité a été mise à rude épreuve, 50 ont été attaquées de l'intérieur.
 
L'étude porte sur les sociétés internationales qui ont pour cœur de métier la technologie, les médias et les télécommunications. D'après le groupe Deloitte, les chiffres annoncés sont en hausse parce que les gadgets multimédia se démocratisent, à l'image des clés USB, souvent utilisées pour stocker des données confidentielles.
 
Par ailleurs, le rapport constate que ces entreprises internationales sous-estiment les risques de sécurité mais, étant très dépendantes de la technologie, elles se préoccupent de plus en plus des problèmes de sécurité de l'information. Un constat inquiétant demeure néanmoins : l'étude indique que seulement 48 de ces sociétés disposent d'un plan d'urgence pour assurer la continuité de service. Un chiffre bien inférieur aux performances d'autres industries…
 
(Atelier groupe BNP Paribas – 11/07/2006)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas