Tiger sort ses griffes deux ans avant l'arrivée prévue de Longhorn

Par 03 mai 2005
Mots-clés : Smart city

129 euros : c'est à ce tarif que le groupe informatique Apple a choisi de commercialiser son nouveau système d'exploitation. ''Tiger sort ses griffes''... Un slogan avec ce qu'il faut...

129 euros : c'est à ce tarif que le groupe informatique Apple a choisi de commercialiser son nouveau système d'exploitation. "Tiger sort ses griffes"... Un slogan avec ce qu'il faut d'agressivité pour présenter un système dont certains disent qu'il pourrait ébranler Windows. Au nombre des fonctionnalités importantes, déjà présentées par le patron d'Apple Steve Jobs, un moteur de recherche universel baptisé Spotlight qui lance des investigations sur le poste de l'utilisateur.

A ceux qui disent que les spécialistes de la recherche en ligne (comme Google et Yahoo) ont déjà mis à disposition gratuitement des outils semblables, Apple et certains analystes répliquent que l'outil de recherche sur PC de Tiger est plus performant que tout ce qui existe aujourd'hui. Ils ajoutent que ce qui rend Spotlight particulièrement performant, c'est le fait qu'il soit lié au système d'exploitation.

Au nombre des 200 autres fonctionnalités nouvelles (dixit Steve Jobs lui-même), l'application Dashboard , qui permet à l'utilisateur de disposer en permanence sur son bureau d' informations sur la circulation, les prévisions météo, cours de bourse, convertisseur de devises, etc.

Le nouveau Dashboard sur Mac OS X Tiger

Selon les premiers avis des consommateurs, il semblerait que Tiger soit plus qu'un "périphérique de l'iPod", comme le prétendait le grand chef de Windows chez Microsoft Jim Allchin. Bill Gates avait présenté à la fin du mois d'avril des fonctionnalités de son prochain OS, Longhorn, qui ressemblent assez à celles incluses dans Tiger. Seule différence : le système d'exploitation ne doit pas sortir avant la fin 2006. A condition qu'il ne souffre pas de nouveaux retards...

(Atelier groupe BNP Paribas - 03/05/2005)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas