Tobii rouvre le monde physique et virtuel aux handicapés

Par 29 janvier 2009

Les deux appareils de communication transcrivent le texte en paroles, aident à naviguer sur le web sur Internet et de contrôler son environnement. La manipulation peut se faire avec les mouvements de l'oeil.

Le fournisseur de solutions de "Eye Tracking" Tobii annonce le lancement de deux appareils capables de transcrire textes et symboles en voix. Ils s’adressent aux personnes qui ne peuvent s’exprimer verbalement, suite à un accident, une malformation ou un handicap. Celles-ci peuvent rédiger des phrases qui seront ensuite communiquées oralement à leur interlocuteur. Ce qui est intéressant, c’est que les deux systèmes, baptisés Tobii C8 et C12, semblent être des outils de communication complets. Ils disposent également d’un accès à Internet. L’utilisateur retrouve la possibilité d'écrire et d'envoyer des mails, des messages instantanés et se rendre sur des chats. Il peut aussi naviguer sur le web, et contrôler des applications de domotique. Un logiciel de gestion des tâches facilite l’organisation.
Un contrôle à distance
Autre avantage : l’ensemble des fonctions peut être utilisé à distance. Les deux dispositifs se manipulent soit avec un clavier traditionnel, soit via une souris contrôlée non pas par la main mais par la tête de l’utilisateur. Le C12 propose en plus un module de contrôle par les yeux. Chaque système est personnalisable. Les logiciels de langage sont choisis selon les besoins. Le C8 dispose d’une mémoire d’une capacité de 60 Go, et fonctionne sous Microsoft Vista. Une option multi-utilisateur permet de l’utiliser en classe, ou tout simplement de disposer d’un appareil pour plusieurs personnes de manière alternée.Selon leurs concepteurs, les deux systèmes sont aussi maniables et pratiques.
Des dispositifs mobiles et maniables
Leur poids est léger, ils ne s'encombrent pas de câbles, et des microphones y sont intégrés... "Nous nous sommes adaptés à la demande du marché, qui était de proposer un appareil plus léger, plus fiable et moins gourmand en énergie", explique Jayne Walerud, manager du service Assistive Technologies chez Tobii. "Le résultat est une plate-forme de communication qui aidera les personnes en situation de handicap à vivre de manière plus indépendante". Ils seront présentés à l’occasion de la conférence de l’ATIA (Assistive Technology Industry Association) qui se déroulera à Orlando. Si le C8 et le C12 s’adressent aux personnes en situation de handicap, d’autres applications sont à envisager au niveau de l’interaction homme/machine. En voiture, un logiciel sensible aux mouvements des yeux pourrait aussi s’avérer utile.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas