Top-Braille : innovation pour les non-voyants

Par 11 mai 2010 1 commentaire

Peu de documents sont édités en braille actuellement. C'est à partir de ce constat que Raoul Parienti, ancien professeur de mathématique a eu l'idée de créer le Top-Braille. Ce petit appareil de poche - tout juste récompensé puisqu'il vient de remporter le concours Lépine 2010 à l'unanimité - permet aux non-voyants de lire en braille ou à l'oral n'importe quel texte imprimé. Il suffit pour cela, de faire glisser le Top Braille sur une feuille pour en lire le contenu. En reconnaissant les mots, il les convertit en braille en faisant surgir des picots en reliefs sur sa surface ou en les lisant via une voix synthétisée.

Finie donc l'obligation de se contenter et de se limiter à des ouvrages réalisés en braille. Grâce à ce système les non-voyants aussi vont pouvoir avoir accès à la diversité des ouvrages littéraires.

Alors fermons les yeux et imaginons. Assis sur un canapé, le livre sur les genoux vous envisagez de lire une page et déposez le Top Braille sur le haut de la feuille. Pour cela vous utilisez votre doigt afin de savoir où commence la première phrase de la page. Premier impératif : bien ouvrir les pages du livre pour que le système de lecture fonctionne. Vous déposez le Top Braille sur le premier mot, et c'est parti, vous glissez progressivement vers la droite en conservant bien votre doigt sur la surface supérieure de l'outil.

Car rappelons-le, c'est là que le braille est censé apparaître. Pour guider l'utilisateur sur la ligne droite un capteur sonne dès lors que l'horizontalité n'est pas respectée. Un peu perturbant comme système mais efficace.

Cependant, à quelle vitesse l'appareil inscrit-il chaque lettre sur le dessus de son interface ? Et donc à quelle vitesse doit on déplacer le Top Braille pour obtenir une lecture praticable? Dans le cas où le déplacement et la formation des lettres serait trop rapide, ne risque t on pas l'incompréhension?
Autant d'interrogations pour cet outil mobile et pratique à première vue qui devient rapidement complexe dès lors qu'on envisage la pratique.

Cependant, rappelons que les non-voyants utilisent leurs mains comme j'utilise mes yeux; que mes "capacités" s'arrêtent la où commencent les leurs; que nos "capacités" et "difficultés" sont différentes. Des lors ce n est pas étonnant que je me pose tant de questions sur cette belle invention.

Haut de page

1 Commentaire

[...] Top-Braille : innovation pour les non-voyants | Les parenthèses de L'Atelier parentheses.atelier.fr/robotique/article/top-braille-innovation-pour-les-non-voyants – view page – cached Peu de documents sont édités en braille actuellement. C'est à partir de ce constat que Raoul Parienti, ancien professeur de mathématique a eu l'idée de Tweets about this link Topsy.Data.Twitter.User['agencedesidees'] = {"photo":"http://a3.twimg.com/profile_images/882990669/agence_normal.jpg","url":"http://twitter.com/agencedesidees","nick":"agencedesidees"}; agencedesidees: “Atelier Network: Top-Braille : innovation pour les non-voyants http://bit.ly/96PBXA: http://bit.ly/dthsyG ” 35 minutes ago view tweet retweet Topsy.Data.Twitter.User['ateliernetwork'] = {"photo":"http://a3.twimg.com/profile_images/381048055/oeil_atelier_web_normal.png","url":"http://twitter.com/ateliernetwork","nick":"ateliernetwork"}; ateliernetwork: “Top-Braille : innovation pour les non-voyants http://bit.ly/96PBXA ” 37 minutes ago view tweet retweet Filter tweets [...]

Soumis par Twitter Trackbacks for Top-Braille : innovation pour les non (non vérifié) - le 11 mai 2010 à 22h27

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas