Toshiba accuse une perte nette de 128 millions d'euros.

Par 13 septembre 1999
Mots-clés : Smart city

Le groupe électronique japonais prévoit pour l'année fiscale en cours se terminant fin mars, une perte nette de 15 milliards de yens (128 millions d'euros). A l'origine, le groupe prévoyait un bén...

Le groupe électronique japonais prévoit pour l'année fiscale en cours se
terminant fin mars, une perte nette de 15 milliards de yens (128 millions
d'euros). A l'origine, le groupe prévoyait un bénéfice net de 25 milliards
de yens (215 millions d'euros). Le groupe explique ces nouvelles
prévisions par la chute des prix des semi-conducteurs et les frais
supplémentaires occasionnés par la rénovation de ses usines et le
démantèlement de sites devenus obsolètes.
Le groupe table désormais sur un chiffre d'affaires de 5 670 milliards de
yens (5 700 milliards prévus initialement), contre 5 300,9 milliards en
1998.
Par ailleurs, Toshiba va céder au groupe américain Motorola ses parts dans
leur filiale commune Tohoku Semiconductor Corp.
(Christine Weissrock - 124/09/1999)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas