La Tour Eiffel s'offre une visite virtuelle made by Google !

Par 16 juillet 2013 1 commentaire
Mots-clés : Paris
Tour Eiffel

Pour ceux qui n'aiment pas les files d'attente, la Tour Eiffel peut désormais se visiter sur le Net grâce à une exposition numérique immersive. Epreuve test!

La Dame de Fer n'a pas dit son dernier mot! A 124 ans, la géante a décidé de se mettre à la page et de proposer une visite virtuelle de son anatomie. Pas question de laisser ses confrères musées d'Orsay et du Quai Branly être les seuls à posséder une visite en ligne. Google et la Société d'exploitation de la Dame de Fer se sont donc attelés pendant plusieurs jours à capturer les vues à 360 degrés de la Tour Eiffel. Et le résultat est… spectaculaire ! Une vue imprenable sur les toits de Paris grâce à la technologie StreetView. 

Mais l'exposition virtuelle ne se limite pas à la Tour Eiffel d'aujourd'hui. En baladant sa souris, on découvre ce que même les visiteurs n'auraient pas pu voir en vrai! On retrouve ainsi les reproductions des plans originaux de Gustave Eiffel, les images de la Tour émergeant du sol, les travaux et bien sûr, les premiers visiteurs lors de l'exposition universelle de 1889. Petit bonus, la possibilité de zoomer sur les visages des personnalités présentes. L'occasion, pourquoi pas, de reconnaître le grand-oncle de bon papa, dans sa redingote d'époque. 

Tour Eiffel

Tour Eiffel

En prime, un enregistrement inédit du père de la Tour Eiffel, réalisé par Thomas Edison, l'inventeur du phonographe, cet appareil capable d'enregistrer et de rediffuser la voix humaine et tout autre forme de sons. "Je suis en face de cet intimidant récepteur qui va recueillir mes paroles", confie la voix lointaine. Un vrai bond dans le temps!

Et après cette "visite", a-t-on vraiment envie de se déplacer physiquement ? Et bien oui, car bien que les images soient impressionnantes, ce n'est rien à côté de la grandeur naturelle de la Dame de Fer et de l'impression d'être un  minuscule grain de sable à côté de cette imposante gardienne de Paris de 324 mètres. 

 

Haut de page

1 Commentaire

Voilà un bel exemple de l'intégration d'une couche d'interactivité avec des visites virtuelles de Google. Ce qui serait très intéressant, c'est de connaître le nombre d'internaute qui ont navigué dans cette visite virtuelle. J'imagine que les statistiques doivent être assez impressionnantes. Quand on revient 10 ans en arrière, les musées avaient peur de la visite 360° car ils craignaient que les surfeurs du web ne viennent pas par la suite visiter les expositions. Or une étude américaine a démontré le contraire. Après tout, c'est comme au cinéma: si la bande annonce est bonne, on va voir le film!

Soumis par Agance photo PlanaSphere (non vérifié) - le 21 janvier 2014 à 07h49

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas