Tour des tendances du CES 2017

Par 17 février 2017
CES-tour des tendances

Santé et automobile ont été deux secteurs particulièrement marqués par les innovations du CES 2017. Retour sur les principales tendances technologiques de la 50e édition du CES.

Le rendez vous annuel de l’innovation technologique grand public a permis de faire le point sur plusieurs tendances.

Et a surtout célébré le véhicule de demain. Pour certains constructeurs, le véhicule autonome s’accompagne d’un assistant virtuel comme l’a présenté Nvidia en partenariat avec Audi.

Pour d’autres, il est aussi électrique. C’est notamment le cas de Ford. Et, armé de drones qu’il déploie depuis son toit, il pourrait bien initier une révolution en matière de livraison de colis en zone urbaine.

Le transport de marchandises comme de personnes demeure en tout cas sujet à évolution. Rob Lloyd, patron d’Hyperloop One a réaffirmé au CES la ferme intention de l’entreprise d’accoucher d’ici cinq ans de trois premiers Hyperloop.

Dans le domaine de la santé, un des pôles centraux du CES, plusieurs tendances ont été relevées. D’abord, des objets connectés de santé - à distinguer des wearables de fitness - émergent, capables d’effectuer des diagnostics médicaux. Ainsi, une transition semble s’opérer : la sphère de soin se déplace progressivement vers le lieu du domicile. De surcroît, le degré de précision des appareils connectés s’améliore considérablement : Diabnext, start-up primée lors de ce CES 2017, a ainsi développé une des premières technologies au monde capable de collecter automatiquement les données de l’insuline dans le but de faciliter la vie des diabétiques.

Par ailleurs, les robots assistants, en plus de se nicher dans nos habitations, se déclinent aussi dans le domaine de la santé. De l’aide au développement de l’enfant, à la rééducation en passant par le compagnon de vie pour les personnes âgées, leurs applications sont nombreuses.

Aussi l’intelligence artificielle se met au service des personnes malvoyantes comme le démontrent les start-up Aipoly et Aira.

La démocratisation des tests génomiques comme la diversification des contenus en réalité augmentée et virtuelle apparaissent enfin comme autant de leviers pour permettre aux patients de devenir pleinement acteur de leur santé.

 

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas