Les touristes plus réceptifs à la culture locale grâce aux réseaux sociaux ?

Par 29 juin 2012 Laisser un commentaire
interface interactive de voyage

L'influence du Web social dans le secteur des voyages est ressentie tant par les marques que par les voyageurs. Les sites sociaux de voyage prolifèrent et les voyageurs connectés montrent des caractéristiques uniques.

Le Web social permet à n'importe quelle catégorie de gagner en confiance et en pertinence, et cela s'applique également au secteur du voyage. Les réseaux sociaux ont exercé leur influence sur les start-up et services de voyage au point que l'on voyage différemment. D’après une infographie récente, Le « voyageur social »  s'intéresse plus à la culture locale que le voyageur moyen, accède à plus de ressources et d'offres et utilise plus son smartphone. En 2011, 211,7 millions de dollars ont été investis dans les sites Web de Voyage Social et, aujourd'hui, il est plus facile d'« Aimer » ou de retweeter les activités de globe-trotter de ses amis. Trippy, après avoir lancé son site Web et son interface mobile, apporte la préparation des voyages sur l'iPad. Les services spécifiques de rencontre en vol foisonnent et Tripbnp.com a lancé son premier site de produits de voyage social, qui allie les intérêts du style de vie avec des offres d'hébergement SMB.

Les touristes connectés multiplient les découvertes et les bonnes affaires

La croissance de l'activité sociale et mobile des voyageurs est significative, mais l'impact sur l'attitude des voyageurs est également fort dans le monde réel. Les touristes connectés préfèrent loger chez l’habitant plutôt qu’à l'hôtel et il y a plus de chances qu'ils apprennent à baragouiner quelques mots de la langue locale. Ils mangent la cuisine locale plus souvent que les autres voyageurs. Ils ont plus de contact avec les locaux et bénéficient de plus d'offres d'hospitalité intéressantes. La location d'un appartement via Wimdu est plus sociale et il est mieux équipé qu'un hôtel approuvé par Lonely Planet. L'hébergement et d'autres facteurs contribuent à rendre le voyage social moins cher, en moyenne, dans toutes les villes du monde.

Le tourisme social contribue à la croissance du mobile

On n'assiste pas seulement à la prolifération des sites de voyage social, les compagnies de voyage sont également devenues, en général, plus sociales. Alors qu'en 2011, seuls 82% de cette catégorie disposaient d'un compte Facebook, selon le Social Times, aujourd'hui elles en ont toutes un. Si la croissance de 103% des revenus du Social Travel se ressent dans la présence sociale des entreprises, les consommateurs sont également impactés. La plupart des voyageurs utilisent les médias sociaux et chargent des photos sur Facebook pendant leurs vacances et 46% se connectent à Facebook ou à Foursquare. La croissance mobile est également significative : on s'attend à ce que le nombre d'utilisateurs cherchant l'information sur les voyages sur leurs appareils mobiles augmente de 50% en 2012, et à ce que les réservations via mobile triplent en 2013.

Haut de page

Vos commentaires

(If you're a human, don't change the following field)
Your first name.
(If you're a human, don't change the following field)
Your first name.
Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
  • Aucune balise HTML autorisée
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plus d'informations sur les options de formatage

En soumettant ce formulaire, vous acceptez la politique de confidentialité de Mollom.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas