Quand toutes les applications tiennent en une

Par 30 mars 2011
Mots-clés : Smart city, Amériques, Asie, EMEA
plusieurs applications

Pour permettre l'accès aux applications à tous les mobinautes et même ceux qui n'ont pas un smartphone ou une connexion haut débit, biNu propose d'héberger des applications dans sa propre plate-forme.

Près de 3,5 milliards de téléphones mobiles utilisés ne sont ni des smartphones ni en 3G. Et ceux qui disposent d'un accès au web ne parviennent pas toujours à naviguer de façon optimale sur l’ensemble des sites, même les plus populaire comme Google et Wikipédia, ni chercher facilement des informations quant à la météo ou le sport, par exemple. Pour répondre à cette deuxième cible, biNu a mis au point une application téléchargeable soit par SMS, soit via les réseaux Edge. Elle permet aux utilisateurs d’accéder à l’ensemble de ces autres applications sans les télécharger et via une connexion bas débit.

Open source

Pour augmenter le nombre d’applications disponibles sur l’interface biNu, l’entreprise a mis en place une plate-forme ouverte à destination des développeurs. Ils peuvent ainsi adapter chaque application fonctionnant sous Android, Mac OS ou BlackBerry pour qu’elle soit accessible via un téléphone basic relié au WAP. Prenons l’exemple d’un traducteur qui fonctionne via une application iPhone, il n’est normalement pas compatible directement avec le Edge ou du moins l’interface ne serait pas simple d’utilisation. Ici, le système permet aux développeurs de l’adapter et l’intégrer dans l’application biNu.

Rapidité

Selon ses fondateurs, l’accès à biNu et son utilisation est 5 à 10 fois plus rapide que lorsque l’utilisateur veut accéder directement à un site classique dont l’application n’est pas disponible sur biNu, même avec une connexion 2G. Le service lancé il y a six mois est aujourd’hui accessible dans près de 150 pays. A noter qu'il est possible pour les développeurs de choisir les langues dans lesquelles ils souhaitent voir leur application apparaître. Pour le moment, le service a gagné environ un million d’utilisateurs par mois, soit une croissance mensuelle de l’ordre de 40 %.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas