Toyota lance trois robots humanoïdes, sur un petit air de trompette...

Par 12 mars 2004
Mots-clés : Smart city, Asie-Pacifique

Il mesure 1,20 mètre, pèse 35 kilogrammes, et c'est un trompettiste confirmé ou presque. De qui, ou plutôt de quoi s'agit-il ? Du dernier humanoïde de Toyota, qui rattrape largement ceux de Honda...

Il mesure 1,20 mètre, pèse 35 kilogrammes, et c’est un trompettiste confirmé ou presque. De qui, ou plutôt de quoi s’agit-il ? Du dernier humanoïde de Toyota, qui rattrape largement ceux de Honda et Sony dans la course technologique que se livrent depuis quelques années les industriels nippons.

Le robot de Toyota a été présenté à la presse internationale à Tokyo. Il a offert aux journalistes une interprétation à la trompette d’un morceau du dessin animé Pinocchio, et s’est ensuite incliné sous les applaudissements de son public. Ce trompettiste en herbe a des lèvres artificielles aussi précises que celles d’un être humain, lorsque de l’air lui est insufflé par la bouche, et il est capable d’appuyer sur les touches et les clefs de l’instrument.

Le prodige, dont le nom ne semble pas encore avoir été choisi, se veut le symbole technologique du groupe Toyota, qui a présenté deux autres robots, à la même occasion : un autre humanoïde sur roues, destiné plus particulièrement à se déplacer et effectuer des tâches dans les usines par exemple, et un troisième doté de jambes articulées, qui lui permettent de transporter des passagers. Ce dernier serait naturellement susceptible de devenir une aide précieuse pour les personnes âgées et les handicapés.

Il aura fallu deux ans et demi à Toyota pour développer ces trois modèles, qui ont été conçus en association avec Denso et Toyota Machine Works, deux entreprises du groupe automobile, ainsi que NEC et Yaskawa Electric. Pour l’instant, aucun projet de commercialisation n’est imaginé par le constructeur automobile, selon ses propres dires.

(Atelier groupe BNP Paribas –12/03/2004)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas