TPS et Canal + pourraient fusionner pour contrer la concurrence d'Internet

Par 12 décembre 2005
Mots-clés : Future of Retail

Face à la concurrence des fournisseurs d'accès à Internet (FAI), les services de télévision payante serrent les coudes. "Vivendi Universal, TF1 et M6 annoncent être entrés dans une négociation...

Face à la concurrence des fournisseurs d'accès à Internet (FAI), les services de télévision payante serrent les coudes. "Vivendi Universal, TF1 et M6 annoncent être entrés dans une négociation visant à aboutir à un accord industriel dans le domaine de la télévision payante", peut-on lire dans un communiqué daté du 11 décembre.

Les groupes ont précisé qu'aucune information supplémentaire ne serait divulguée avant que les négociations n'aient touché à leur fin. TPS appartient à TF1 (66 %) et à M6 (34 %). Le groupe Canal + est détenu par Vivendi à 100 %. Cependant, Lagardère détient 34 % de sa filiale Canal Sat (le bouquet).

Les investisseurs réagissent très positivement puisque les titres des différents acteurs s'apprécient. Les analystes saluent tous ces négociations dont ils jugent que les synergies pourraient être très efficaces. Cependant, aucune précision sur la nature du rapprochement n'a encore été donnée. Certains parlent d'un rachat de TPS par Vivendi. D'autres tablent sur la mise en commun de certaines activités.

Le rapprochement, s'il était conclu, devrait obtenir l'autorisation de la Commission européenne. La situation française est en effet particulière. Sur les autres marchés européens, il n'y a qu'un acteur de télévision payante par satellite.

Les offres Triple Play des opérateurs alternatifs sont de véritables cauchemars pour les offres de télévision payantes. TPS est d'ailleurs proposé en option payante de l'offre de TvIP (télévision par Internet) d'Alice. En s'alliant, Canal Plus et TPS seraient mieux armés pour faire face à cette concurrence.

(Atelier groupe BNP Paribas 12/12/05)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas