Traçage de contenus audiovisuels : Nextamp lève 3 millions d'euros

Par 24 novembre 2003
Mots-clés : Smart city

Depuis le mois d'octobre, les communiqués sur les nouvelles levées de fonds réapparaissent, signe des temps que le capital risque refait surface ? Il est un peu tôt pour se prononcer. Voici ...

Depuis le mois d’octobre, les communiqués sur les nouvelles levées de fonds réapparaissent, signe des temps que le capital risque refait surface ? Il est un peu tôt pour se prononcer. Voici toutefois, une nouvelle levée de fonds : Nextamp, fournisseur de solutions de traçage de contenus audiovisuels, (la technologie « Video Watermarking » est brevetée), a finalisé un premier tour de financement de 3 millions d’euros.

Le tour de table est mené par ACE Management, en partenariat avec TechFund Capital Europe et 123MultiNova. Thales Corporate Ventures qui a soutenu la société dès sa création participe également au tour de table. Les fonds serviront en priorité à bâtir un canal de vente international, recruter des personnes clefs reconnues dans le secteur audiovisuel et mener des actions de marketing afin de développer la base de clients Nextamp.

Les moyens permettront également à la société de décliner son offre produit pour les applications visées. « Nos investisseurs financiers nous apportent non seulement les moyens de développer la société mais également nous ouvrent l’accès à leur réseau de partenaires stratégiques dans les secteurs du film et de la télévision » précise M. Jean-Michel Masson, Directeur Général et fondateur de Nextamp. Cette levée de fonds intervient quelques semaines après le lancement commercial par Nextamp de ses solutions de traçage de contenus, destinées tant aux ayants droit qu’aux chaînes de télévision.

Les premières offres Nextamp permettent aux producteurs et distributeurs de contenus, agences de publicité, télévisions et diffuseurs de marquer de façon invisible leur vidéo puis d’en tracer l’usage et la diffusion sur les réseaux analogiques et numériques. Grâce au Video Watermarking, il est possible de remonter à la source de la moindre séquence. Le marquage est indépendant du format de la vidéo ce qui est fondamental dans le cadre de la numérisation des systèmes de production et de distribution.

Le traçage automatisé des contenus procure un avantage concurrentiel lié à l’efficacité et à la précision de la gestion des droits de diffusion et des espaces publicitaires. Cela complète et s’interface simplement avec les outils de post-production, d’acquisition, de numérisation, d’archivage, de media asset management (MAM) ou l’automation dans les régies de diffusion.

( Atelier groupe BNP Paribas – 24/11/2003)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas