Les traders font leurs armes sur Internet

Par 03 janvier 2008
Mots-clés : Smart city

Plate-forme d'information et d'échange, Internet s'inscrit comme un outil de plus en plus capital pour le monde boursier. Des compétitions reconnues s'y organisent.

(cliquez pour agrandir)L'outil le plus approprié pour repérer des entreprises dans lesquelles investir est… le moteur de recherche Google. C'est en tout cas l'opinion de Sayed Shah, un trader sélectionné par le StrategyLab Open (SLO), un tournoi entre spécialistes de la Bourse permettant d'intégrer la grande compétition organisée par le MSN Strategy Lab de Microsoft. Une compétition qui poursuit un but : sélectionner le nouveau gourou de l'investissement. Celui capable de fédérer un nombre important de spécialistes de la finance et de développer des moyens innovants d'investir. Et la méthode de Sayed Shah semble plaire, puisqu'il est le premier des cinq finalistes sélectionnés.
Google ne fait pas tout
Google est évidemment loué pour la possibilité d'accéder facilement à l'information. En effet, selon le finaliste, une recherche par mots-clés sur ce moteur permet de se renseigner sur les opérations menées par une société, ses résultats, les services et produits qu'elle propose et parfois sa stratégie. Inutile cependant de penser qu'il suffit d'un outil de recherche et de quelques logiciels pour devenir un analyste financier de métier : Sayed Shah précise bien que le discernement reste le principal facteur de réussite. Avec cette initiative hébergée par les sites InvestorPlace Blogs et Marketocracy - Microsoft souhaite étendre sa communauté d'investisseurs.
Gérer avec succès un portefeuille fictif
Le but : être capable de lutter contre celles fédérées par les autres portails comme Yahoo!. Ce, en leur donnant la parole : les participants seront jugés sur la qualité des écrits publiés sur leur blog. Ecrits dédiés à leur stratégie d'investissement du million de dollars qui leur a été attribué pour créer un portefeuille d'actions fictif et le gérer sur cinq mois. La compétition vise également à attirer un large public : les internautes sont invités à commenter les projets des challengers et à les noter. La principale nouveauté reste cependant la légitimité et la reconnaissance désormais acquises par une initiative virtuelle : selon MSN, le gagnant de ce premier round, désigné le 9 janvier, pourra ensuite concourir au sein du Strategy Lab contre les investisseurs les plus réputés dans le monde.

L'Atelier groupe BNP Paribas

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas