Le traitement de Big Data, un sérieux défi pour les entreprises

Par 16 janvier 2012 2 commentaires
Big Data

Alors que les entreprises se développent et génèrent de plus en plus de données, la capacité à les traiter et à les interpréter pourrait être un obstacle à leur utilisation.

Big Data. Sous cette formule un peu pittoresque se cache un phénomène préoccupant pour les entreprises: la multiplication de paquets de données à un niveau tel qu'il devient impossible de les gérer avec les outils actuels de gestion de bases de données. Ces informations hétérogènes, pas toujours structurées, sont difficiles à stocker, à retrouver et à partager. Ne serait-ce que la gestion des millions de photos téléchargées sur Facebook, pour ne citer qu’un exemple. Pourtant, exploiter cette masse de données est un atout pour les entreprises, notamment pour déceler les tendances d’un marché. Tant pour les grandes entreprises que pour celles encore en phase de développement qui doivent, pour la première fois, faire face à des pétaoctets d’informations. Selon une enquête menée par Ovum auprès d’utilisateurs de Big Data, les analystes expérimentés sont rares et les fournisseurs de plates-formes de gestion de données traditionnelles ne suffiront pas à traiter la masse attendue de données qui sera générée par les entreprises en 2012.

Un manque de spécialistes de la gestion de Big Data

Pour les entreprises qui cherchent à améliorer la gestion de leur masse d'informations, les analystes compétents ne sont pas légion. Ne pas trouver de tels talents serait même devenu un handicap et la bataille ferait rage pour trouver les spécialistes appropriés et les intégrer à une plate-forme spécifique. Des applications de gestion de données comme MapReduce (un kit de composant logiciel dédié aux grands volumes de données) sont censées aider à combler le manque de spécialistes, parce qu'elles sont relativement connues des analystes de données. Néanmoins, des entreprises comme Google et Facebook ne peuvent s’appuyer uniquement sur de tels outils et ont besoin de nouveaux experts de haut vol et de nouvelles plates-formes.

Différentes plates-formes pour résoudre la gestion de données

Comme les techniques de nettoyage des données et de gestion du cycle de l'information sont en constante évolution, les personnes interrogées estiment que les problèmes de Big Data peuvent être résolus de différentes manières. Des plate-formes dites NoSQL (Not only a Standard Query Language), servant au stockage rapide et à la récupération des données pléthoriques, sont des outils sous-utilisées par les entreprises de plus petite taille. Elles permettent le stockage en exabytes, où l'unité est égale à un milliard de gigabytes de données. Par ailleurs, la base logicielle supportant les applications intensives en information, connu sous le nom de Hadoop, a été conçue pour travailler sur des milliers de petabytes de données. Le cloud computing représente également pour les entreprises une option clé pour la gestion des problèmes de Big Data.

Haut de page

2 Commentaires

Bonjour

oui les BIG DATA sont un vrai défi pour les entreprises. Le choix des techniques va orchestré par une vraie stratégie sur la donnée. La gestion des BIG DATA est conceptuelle, fonctionnelle, organisationnelle et éthique.

Pour cela, j'organise DATACRUNCH, journée de travail qui réunit le 13 avril sur Lille, 10 experts du BIG DATA et 10 professionnels entreprise qui plancheront sur des problématiques concrètes et chercheront des pistes d'action.
Me contacter en allant sur le site : www.reseaunable.net

Soumis par reseaunable - le 28 février 2012 à 16h33

La difficulter du big DATA en dehors de la solution technique c'est de comprendre son intéret et intégrer ce concepte dans une entreprise. Une fois l'intérêt compris et l'intégration accompli Il reste à trouver les ressources qui seront naviger dans ces données et les faires parler encore un autre challenge

Soumis par Nguyen (non vérifié) - le 11 mars 2013 à 12h25

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas