La transformation digitale de l'organisation ne doit pas se focaliser sur l'outil

Par 27 septembre 2012 Laisser un commentaire
Employé utilisant une tablette

Pour réussir, les entreprises doivent repenser leur structure pour tirer parti des outils et non l'inverse. Actuellement, beaucoup mènent des expérimentations, mais se confrontent à la rigidité de la culture d'entreprise et à un manque de compétences dans le digital.

Pour assurer le succès de la transformation digitale, il ne suffit pas d'intégrer les nouvelles technologies dans l'entreprise. La clé serait de repenser et conduire le changement à la fois dans la structure et dans le mode de fonctionnement de l'organisation. Et non en fonction des technologies. Aujourd'hui, seulement un tiers des grandes entreprises réussiraient la transformation de leur business avec les technologies numériques selon une étude* menée par Capgemini Consulting et le MIT Center for Digital Business. L'étude propose une feuille de route pour sauter le pas du digital avec succès pour les organisations.

Remodeler en partant de l'existant

Tout d'abord, créer une nouvelle organisation ne serait pas la solution. En effet, après avoir observé les actions d'une cinquantaine de grandes entreprises, l'étude recommande de remodeler l'organisation en profitant de ses principaux atouts stratégiques existants, mais d'une nouvelle façon. Après les avoir localisés, l'entreprise doit trouver une manière d'améliorer la qualité du service client ainsi que les processus opérationnels et les modèles d'affaires. Pour ce faire, l'organisation doit investir massivement dans le digital ce qui implique de prendre en compte la gestion des risques et de réaliser les changements nécessaires pour capitaliser. Pour réussir, la transformation doit être conduite par le top management afin de mieux engager les collaborateurs et d'établir une gouvernance digitale.

Les obstacles au passage au digital

De nombreuses entreprises font des expériences dans le marketing mobile, les médias sociaux, ou des analyses. Celles-ci peuvent être rapidement contrecarrées par les frontières organisationnelles ou par des problèmes de culture d'entreprise. Souvent, les problèmes se posent à travers la vision axée sur la technologie plutôt que sur les modes de fonctionnement interne. Les trois principaux problèmes cités par les managers sondés sont le manque de compétences pour 77% d'entre eux, le problème lié à la culture d'entreprise pour 55% et l'inefficacité de leur département IT pour 50%. Les entreprises sont soumises à une pression croissante et conjointe de trois acteurs qui poussent à commencer ou à accélérer leur transformation numérique. En effet, cette pression au changement provient à la fois de la concurrence citée par 72%  des managers interrogés, des clients à 70% et dans une moindre mesure des employés à 32%. Cependant, les organisations mutent à des rythmes différents avec des résultats différents. Pour information, cette étude a été sélectionnée dans le top 5 des meilleures études sur le leadership de la décennie, par Source, une société d'analyse dans le secteur du conseil.

*Digital Transformation: A road-map for billion-dollar organizations

Haut de page

Vos commentaires

(If you're a human, don't change the following field)
Your first name.
(If you're a human, don't change the following field)
Your first name.
Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
  • Aucune balise HTML autorisée
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plus d'informations sur les options de formatage

En soumettant ce formulaire, vous acceptez la politique de confidentialité de Mollom.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas