Les transports du futur s'inventent sur un Wiki

Par 16 octobre 2008
Mots-clés : Smart city, Europe

L'UWE pilote une enquête collaborative pour réfléchir à la création de nouveaux systèmes de transport intelligents. Les usagers peuvent soumettre leur avis sur un portail dédié.

En Grande-Bretagne, les transports du futur s'élaborent sur le mode de la démocratie participative. En témoigne cette initiative de l'UWE (University of the West of England), qui vient de lancer "Ideas in Transit" : un projet de recherche collaboratif associant les consommateurs à l'élaboration des systèmes de transport intelligent de demain.Dansr cedrsseine, un observatoire des comportements des usagers et de rapport aux nouvelles technologies a été créé. Ce dernier inclut notamment un portail d'innovation sous forme de Wiki afin que les particuliers puissent partager leurs expériences et leurs idées en la matière. Le but étant de moduler en fonction de leurs besoins l'intégration des technologies de l'information aux infrastructures de transport et aux véhicules.
 
Sites Web, SMS et GPS
 
"Ideas in Transit souhaite se nourrir de la façon dont les usagers des transports remédient eux-mêmes aux casse-têtes que constituent souvent leurs déplacements en utilisant les nouvelles technologies", explique ainsi Stephen Hart, l'un des responsables du projet. "Le consommateur sait ce qui est bon pour lui en la matière : il consulte déjà des sites d'informations ou des blogs, reçoit des SMS ou des mails, utilise un assistant de navigation personnelle". De tels usages ont déjà changé de façon significative la façon dont le système des transports est organisé. Ils sont donc de bons points de départ pour plancher sur les améliorations à venir.
 
S'inspirer de l'expérience de l'usager
 
L'approche envisagée par Stephen hart se veut innovante dans la mesure où elle prend le contre-pied de la façon dont les décisions sont généralement prises dans le secteur des transports. "Plutôt que de nous baser sur les capacités industrielles et économiques des entreprises du secteur, nous partons des défis que les consommateurs relèvent eux-mêmes quotidiennement dans les transports". La collecte d'informations devrait durer trois ans. Pour mener ce projet à bien, l'université de West England s'est associée à Ito World et Ordnance Survey ainsi qu'au centre de recherche en sécurité et en ergonomie de l'université de Loughborough.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas