Très bons résultats trimestriels de KPNQwest.

Par 11 décembre 2000
Mots-clés : Digital Working, Europe

Leader paneuropéen de l’Internet et de la transmission, KPNQwest a réalisé au 3ème trimestre 2000 un chiffre d’affaires de 132,7 millions d’euros, en hausse de 104,8 % par rapport au 3ème trimestre ...

Leader paneuropéen de l’Internet et de la transmission, KPNQwest a réalisé
au 3ème trimestre 2000 un chiffre d’affaires de 132,7 millions d’euros, en
hausse de 104,8 % par rapport au 3ème trimestre 1999 et de 25 % par
rapport au 2ème trimestre 2000. Cette progression est due notamment à la
demande croissante en faveur de services de transmission de données de
haute qualité en Europe.
Les services de télécommunications ont généré un chiffre d’affaires de
118,8 millions d’euros, en hausse de 83,3 % par rapport au 3ème trimestre
1999 et de 25,1 % par rapport au 2ème trimestre 2000, grâce notamment au
doublement des revenus issus des services IP à valeur ajoutée (IP-VAS)
ainsi que des nouveaux services de données.
Au cours du 3ème trimestre, KPNWest a ouvert son premier CyberCentre à
Munich. La construction de cinq autres CyberCentre est en cours à
Francfort, Paris, Stockholm, Milan et Londres afin de répondre à la
demande croissante des services d’hébergement et de co-location de haute
qualité. De plus, la société a étendu l’infrastructure de son réseau
paneuropéen de diffusion de contenus (CDN), grâce à des partenariats
stratégiques avec Inktomi et Akamai.
A la fin du 3ème trimestre 2000, KPNQwest comptait plus de 120 000 comptes
clients et 95 000 comptes Internet professionnels (+ 56 % par rapport au
3ème trimestre 1999).
Au cours du trimestre, KPNQwest a conclu de nouveaux contrats
d’infrastructure pour un montant supérieur à 100 millions d’euros,
atteignant ainsi un volume total de 550 millions d’euros dans ce secteur.
Le bénéfice avant intérêts, impôts et amortissements s’élève au 30
septembre 2000 à 31,2 millions d’euros, contre 5,4 millions d’euros au
3ème trimestre 1999 et 26,6 millions d’euros au 2ème trimestre 2000.
La perte nette pour le 3ème trimestre s’élève à 23,9 millions d’euros,
contre 14,8 millions d’euros au 3ème trimestre 1999.
Au 30 septembre 2000, trois des sept anneaux de son réseau de fibres
optiques paneuropéen étaient réalisés. L’achèvement complet du réseau est
prévu pour la fin du 3ème trimestre 2001.
Près de la moitié du nombre total des villes prévues sont actuellement
reliées par les 6 200 km en service. L’ensemble du réseau desservira à
terme 50 agglomérations et couvrira 20 000 km.
(Christine Weissrock – Atelier BNP Paribas – 11/12/2000)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas