Très haut débit : Bercy vise 4 millions de foyers en 2012

Par 28 novembre 2006

Le très haut débit est à l'honneur. A l'occasion de l'inauguration du Forum du très haut débit, François Loos, ministre délégué à l'Industrie, a annoncé un plan d'actions en faveur de cette...

Le très haut débit est à l'honneur. A l'occasion de l'inauguration du Forum du très haut débit, François Loos, ministre délégué à l'Industrie, a annoncé un plan d'actions en faveur de cette technologie en quinze mesures. Objectif : 4 millions d'abonnés d'ici 2012.
 
Le Forum, qui se veut "un lieu d'échanges de bonnes pratiques, une force de proposition aux pouvoirs publics et un observatoire des déploiements des réseaux très haut débit", est composé des opérateurs, des équipementiers, des collectivités locales, de plusieurs administrations et de l'Arcep.
 
François Loos, qui a reconnu la nécessité d'une "action des pouvoirs publics", a annoncé plusieurs mesures destinées à "donner une impulsion en faveur du très haut-débit afin que la France puisse bénéficier au maximum des retombées industrielles et socio-économiques de cette technologie".
 
Parmi celles-ci, le ministre a évoqué la réduction des coûts de déploiement des réseaux très haut débit, la mutualisation du câblage interne des immeubles entre opérateurs, le soutien de l'action des collectivités locales, le recours aux fonds structurels européens pour le financement des infrastructures très haut débit, la création d'un lieu d'échanges de bonnes pratiques sur le développement du très haut débit ou encore le renforcement de la R&D et le développement des usages.
 
Grâce à ce déploiement, François Loos espère que "d'ici 2012, 4 millions de foyers [seront] en France connectés au très haut débit. C'est ambitieux, mais à notre portée, c'est une chance pour notre compétitivité, la croissance et l'emploi".
 
Si l'ADSL a encore de beaux jours devant lui, la fibre, qui permettra un débit théorique d'1 Go/s, intéresse de plus en plus les opérateurs malgré un coût élevé de déploiement. A cet effet, l'Arcep, qui a publié récemment un programme de travail, souhaite la mutualisation des services, proposition réfutée par France Télécom. Et à partir du premier semestre 2007, Free va déployer son propre réseau de fibre en Ile-de-France. La guerre ne fait que commencer !
 
A ce sujet voir aussi :

Le blog de Jean-Michel Billaut, créateur de L'Atelier BNP Paribas
Le Courant Porteur en Ligne débarque en région parisienne : entretien avec Bruno Estienne (24/11/2006)
Fibre optique : l'Arcep souhaite une mutualisation des investissements (15/11/2006)
Free s'empare de la fibre optique en Ile-de-France : une nouvelle difficulté pour France Télécom ? (11/09/2006)

 
(Atelier groupe BNP Paribas – 28/11/2006)
 

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas