Les trois opérateurs nationaux sont conquis par Freever.

Par 09 avril 2001
Mots-clés : Digital Working, Europe

Leader de «l’entertainment» sur mobile, créée en 1999, Freever fait l’unanimité des trois opérateurs français autour d’un service sur mesure, le new SMS, créant pour la première fois en France une s...

Leader de «l’entertainment» sur mobile, créée en 1999, Freever fait
l’unanimité des trois opérateurs français autour d’un service sur mesure,
le new SMS, créant pour la première fois en France une synergie
cross-opérateurs.
Après Vizzavi et SFR en juin 2000, Bouygues Télécom en novembre dernier,
les abonnés d’Itinéris, d’Ola ou de Mobicarte peuvent aussi accéder au
service depuis février 2001.
Les abonnés des trois opérateurs peuvent ainsi se croiser, se rencontrer à
plusieurs et dialoguer en direct par SMS sur leurs mobiles. Les membres de
Freever peuvent se rencontrer par affinité. Ils peuvent aussi créer leur
propre tribu.
Alors que ces services sont disponibles individuellement chez chacun des
opérateurs, les utilisateurs peuvent désormais se connecter entre eux en
s’inscrivant sur le 08 2000 24 28 ou le 08 2000 CHAT.
Constituée essentiellement des 15-25 ans, la communauté mobile Freever,
plus de trois mois après son lancement, compte 170 000 membres. Chaque
mois, plus de 5 millions de messages sont envoyés. Freever enregistre une
croissance mensuelle de 25 % d’inscriptions. Son objectif: atteindre 1
million de membres fin 2001.
Par ailleurs, le service Freever génère 5 euros ARPU, c’est-à-dire 5 euros
de valeur par utilisateur et par mois.
Fort de son succès en France, Freever lance progressivement sa gamme de
services à l’étranger. Freever continue de s’implanter en Grande-Bretagne,
après un partenariat conclu en février 2000 avec l’opérateur britannique
Vodafone et amorce son entrée en Italie.
D’ici fin 2001, Freever compte être présent dans cinq pays européens.
(Christine Weissrock – Atelier BNP Paribas – 10/04/2001)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas