Trouver un nouveau patron à Apple ne semble pas être une tâche facile.

Par 05 août 1997
Mots-clés : Smart city

Dans son nouveau rôle de conseiller, Steve Jobs, doit trouver le successeur de Gilbert Amelio capable de redreser une situation très critique . Dirigeant les opérations quotidiennes d'Apple durant c...

Dans son nouveau rôle de conseiller, Steve Jobs, doit trouver le
successeur de Gilbert Amelio capable de redreser une situation très
critique . Dirigeant les opérations quotidiennes d'Apple durant cette
période transitoire, Steve Jobs a indiqué son intention de décliner
l'offre faite de devenir PDG (voir la revue de presse du 01/08). Ancien
cofondateur d'Apple, Steve Jobs a déjà essuyé le refus de Georges Fisher,
PDG de Kodak. Bien que selon ses propres propos Larry Ellison, l'actuel
PDG d'Oracle, ne prétende qu'à un siège au sein du conseil
d'administration d'Apple, il fait figure de favori. Parmi les noms cités
de prétendants possibles à la succession de Gilbert Amelio, on trouve John
Warnock, le patron d'Adobe, ou Daniel Case de la Banque Hambrecht & Quist.
(Les Echos - 05/08/1997)

-Les termes du partenariat liant Bull et Oberthur sont révisés. Bull et le
groupe François Charles Oberthur (FCO) viennent d'annoncer qu'ils
"aménageaient leur partenariat" dans le domaine des cartes à
microprocesseur. Tout lien capitalistique entre les deux groupes sera
supprimé. FCO a racheté l'intégralité de sa participation à Bull dans
cette filiale qui s'appellera désormais Oberthur Smart Cards (OSC). Bull
et Oberthur avaient déjà mis fin, en janvier, aux accords d'exclusivité
les liant dans les activités de cartes à puce. Le partenariat industriel
entre les deux groupes sera maintenu. Oberthur Smart Cards continuera la
fabrication des cartes pour Bull. Ce dernier continuera d'accorder des
licences de masques et de brevets à OSC et à OSC USA.
(Les Echos - La Tribune - 05/08/1997)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas