Les tubes de Madonna en exclusivité mondiale pour les clients de France Télécom !

Par 11 octobre 2005
Mots-clés : Future of Retail, Europe

La Madone nous gâte : un premier extrait de son nouvel album est d'ores et déjà disponible pour les clients d'Orange, Wanadoo et France Télécom, une semaine avant le premier passage en radio et...

La Madone nous gâte : un premier extrait de son nouvel album est d'ores et déjà disponible pour les clients d'Orange, Wanadoo et France Télécom, une semaine avant le premier passage en radio et plus d'un mois avant l'arrivée du CD dans les bacs, le 14 novembre.

Intitulé "Hung Up", ce premier morceau est disponible dans une version remaniée d'une minute 30, spécifiquement enregistrée par la chanteuse pour la diffusion numérique. A écouter en ligne (streaming) ou à télécharger, le titre complet (5'30 pour la version album) sera proposé dès le 17 octobre.

La sortie de "Hung Up" sera accompagnée de la désormais inévitable déclinaison en clips, logos et sonneries pour téléphones. La réelle nouveauté réside dans la convergence des offres : utilisateurs des réseaux fixes, mobiles et Internet sont tous visés par cette campagne promotionnelle. Le clip sera ainsi proposé sur les chaînes de télévision ADSL de France Télécom ou via la vidéo à la demande, dès la dernière semaine d'octobre.

Cette sortie anticipée pour les clients de France Télécom résulte d'un accord entre l'opérateur et Warner Music, la maison de disque de Madonna, qui affirme toutefois qu'il ne s'agit pas d'un coup de pub ! Des partenariats similaires ont été signés avec des opérateurs américains.

Pour France Télécom, il s'agit de mettre en avant les capacités du groupe à proposer des offres convergentes, même si pour le moment, l'Arcep (Autorité de régulation des communications électroniques et des postes) exige que ces offres soient techniquement à la portée de la concurrence avant de les autoriser. Le problème ne se pose pas ici, mais on voit venir de loin les ambitions de l'opérateur...

Pour Madonna, qui d'une part, a négocié avec sa maison de disques l'exclusivité des droits pour ses chansons diffusées via sonneries pour mobiles et d'autre part, souhaite réaliser de meilleures ventes qu'avec son dernier album, ce genre d'opérations ne se refuse pas. D'autres ont d'ailleurs déjà eu recours à ce genre de méthodes : Robbie Williams avait accordé une exclusivité à la filiale 3 de l'opérateur Hutchinson, tandis que le dernier single de notre Johnny Hallyday national a été proposé fin août en sonnerie, avant même de passer sur les ondes.

(Atelier groupe BNP Paribas- 11/10/2005)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas