TV France International négocie sa montée sur Direct TV.

Par 23 octobre 1998

Créée il y a quatre ans, l’Association des professionnels de l’audiovisuel français pour la distribution internationale de programmes, TV France International négocie sa montée sur Direct TV, le pre...

Créée il y a quatre ans, l’Association des professionnels de l’audiovisuel
français pour la distribution internationale de programmes, TV France
International négocie sa montée sur Direct TV, le premier réseau
satellitaire aux Etats-Unis (4 millions d’abonnés).
Comme le résume Olivier-René Veillon, délégué général de TV France
International “le satellite existe, les programmes sont là et les
Américains veulent exploiter une chaîne française. Il reste à trouver un
accord au niveau du financement”.

Direct TV a chargé la société Ethnic American broadcasting Company (EABC)
de mettre en place un paquet de 32 chaînes destinées aux communautés
linguistiques et culturelles étrangères installées aux Etats-Unis, langues
anglaise et espagnole exclues.
Onze cases sont déjà remplies. EABC s’occupe du transport, assure le
développement et fournit l’accès aux réseaux câblés.
La société, exigeant 6 heures de programmes originaux par jour, propose un
financement jugé insuffisant par ses interlocuteurs français. La somme non
dévoilée équilibrerait les comptes sur la base de 2 heures de programmes
frais seulement.
Selon TV France International, une chaîne satellitaire française touchant
700 000 foyers francophones sur le territoire américain représenterait une
vitrine pour les programmes français à l’export. De quasiment zéro il y a
quatre ans, ceux-ci ont réalisé l’an passé 100 millions de ventes. Si
l’association peut s’appuyer sur une chaîne diffusée sur place, TV France
International a bon espoir de poursuivre sur cette progression.
Malheureusement, son statut ne lui permet pas d’être opérateur de cette
chaîne. Un partenariat avec la banque de programmes CFI, en association
avec la chaîne francophone TV5, a donc été envisagé. Mais la chaîne Voyage
appartenant au groupe Pathé s’est déjà manifesté officiellement.
(Les Echos La Tribune 22/10/1998)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas