TV sur mobile : la vraie "killer app" de la 3G ?

Par 15 avril 2005
Mots-clés : Smart city, Europe

Malgré l'inlassable enthousiasme des opérateurs de téléphonie mobile européens, la visiophonie peine à s'imposer dans les usages. Première évidence : si les deux interlocuteurs ne disposent pas...

Malgré l'inlassable enthousiasme des opérateurs de téléphonie mobile européens, la visiophonie peine à s'imposer dans les usages. Première évidence : si les deux interlocuteurs ne disposent pas chacun d'un téléphone 3G, pas d'interactivité vidéo possible… Deuxième évidence : le marché de la 3G n'explose pas jusqu'ici en Europe, malgré des résultats encourageants .

La 3G serait-elle donc orpheline de "killer app" ? Rien n'est moins sûr. Si la visiophonie souffre incontestablement d'une arrivée trop précoce sur le marché, la vidéo sur mobile séduit déjà nombre de jeunes, et les professionnels de la télévision et des télécoms en tirent déjà des projections ambitieuses.

Lors du 42 ème MIPVTV qui s'est tenu cette semaine à Cannes, Peter Cowley, responsable d'Interactive Media / Endemol UK a fait impression en relatant le vif intérêt que suscitait la télévision mobile auprès des jeunes britanniques : demande de jeux, séries TV, clips, voire de consultations avec leur chirurgien esthétique ! Pascal Thomas, responsable du marketing multimédia chez Orange, a renchéri en soulignant que "90 % des jeunes ont vu au moins une fois une vidéo sur un portable… et ils en redemandent".

Les news restent en revanche traditionnellement réservées à une cible plus âgée. Mais elles pourraient renforcer le marché prometteur de la vidéo sur mobile.
(Atelier groupe BNP Paribas - 15/04/2005)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas