La TV numérique réclame deux antennes

Par 27 décembre 2007
Mots-clés : Smart city

Une technique basée sur deux antennes émettrices permet d'assurer une meilleure couverture pour la télévision numérique. Objet des travaux d'un consortium européen, ce système pourrait être appliqué dans les futurs réseaux de télévision mobiles.

Deux antennes valent mieux qu'une pour les systèmes de télévision terrestres et mobiles. C'est en tout cas la conception des chercheurs du projet européen PLUTO qui travaillent actuellement au développement d'une nouvelle technique de transmission sans-fil basée sur la subdivision du signal. Ces recherches partent en effet du constat que la répartition des signaux à travers plusieurs antennes permet une meilleure couverture qu'avec une simple antenne. Objectif du projet : permettre l'accès à divers réseaux sans-fil de type WiMAX, DAB pour l'audio, DVB-T ou encore DVB-H pour la vidéo, dans les environnements les plus défavorables à la bonne diffusion de ces ondes. 
Performance énergétique et de transmission
Et PLUTO souhaite également formuler une réponse aux problématiques du nécessaire allègement des infrastructures réseaux et de la réduction de leurs consommations énergétiques. La simplification des systèmes de réception TV mobile est également en vue. Dans ce cadre, la technique dite de "diversification de la transmission" aurait déjà fait ses preuves. Des essais réalisés dans le cadre de PLUTO ont permis un gain de puissance émettrice de près de cinq décibels, indiquent les chercheurs. "La transmission subdivisée ne requiert aucune révision des standards qui font le WiMAX, le DVB ou le DAB", a déclaré Maurice Bard de Broadreach Systems, entité en charge des aspects techniques du projet.
Couverture réseau optimisée
Et le responsable d'ajouter : "son grand avantage réside dans le fait qu'elle peut-être exploitée par des systèmes de réceptions existants et déjà actifs, sans modifications. Il suffit juste d'y adjoindre une box spécifique permettant la division du signal". La répartition des signaux radio est réalisée au niveau de l'appareillage de transmission via un système de double antenne. Les chercheurs indiquent toutefois que la présence de deux antennes au point de réception participe également à une meilleure couverture. Grâce â ce type de dispositifs, la qualité de réception des réseaux TV mobile pourrait être notablement améliorée dans des environnements indoor, ou encore en condition de mobilité dans des espaces urbains.    

L’Atelier groupe BNP Paribas

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas