Les tweets sont-ils des bons indicateurs de votes ?

Par 23 août 2013
Mots-clés : Politique
Twitter

Une étude publiée par l'Université de l'Indiana constate que des votes pourraient être "prédits" grâce à l'analyse des tweets mentionnant le nom des candidats.

Twitter peut-il être un baromètre crédible des intentions de votes ? C'est ce que pensent des chercheurs de l'Université de l'Indiana qui ont mené une récente étude sur l'impact du réseau social sur les intentions de votes. "Voyez cela comme un buzz", explique Fabio Rojas, professeur de sociologie. "Toute publicité, qu'elle soit bonne ou mauvaise, est bonne à prendre. Même si vous n'aimez pas quelqu'un, le fait de parler de lui montre qu'il est important."

Durant la course à la Chambre des représentants américaine de 2010 et 2012, Fabio Rojas et ses collègues universitaires ont analysé un échantillon de 537 millions de tweets pour comprendre si le comportement en ligne sur les réseaux sociaux peut impacter le comportement politique dans la vie réelle. "Nos résultats prouvent que Twitter regorge de données fiables et inexploitées qui permettent de donner un aperçu de l'opinion publique", déclare Joseph DiGrazia, participant à l'étude. 

Si les chercheurs ont analysé les tweets, ils ont aussi tenu compte de différentes variables tels que la couverture médiatique de l'élection ou les données socio-démographiques de l'électorat. "Avec une bonne planification, nous pourrions être capables, qui sait, de prédire les élections sénatoriales de 2014", se réjouit Karissa McKelvey, co-auteur de l'étude. 

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas