Tweetshare perfectionne la communication des marques sur Twitter

Par 31 mai 2010
Mots-clés : Future of Retail, Europe

L'application propose désormais un système de chat pour discuter avec l'ensemble ou une partie de la communauté, ainsi que la possibilité de lier des discussions à sa page Facebook.

Tweetshare, qui permet aux marques de créer sur Twitter une page privée intégrant des contenus comme des vidéos, images ou présentations, annonce l'intégration de nouvelles applications. Parmi elles figurent un service de chat, sur lequel les utilisateurs peuvent engager une discussion en direct soit avec l'ensemble de la communauté, ou de manière plus privée avec quelques followers. D'autre part, et grâce à un indicateur visuel de présence, les entreprises ont la possibilité de suivre l'engagement de leur communauté. Enfin, lorsque des internautes apprécient une discussion, ils peuvent la faire suivre sur Facebook en sélectionnant le fameux onglet 'Like'.
Faciliter l'engagement des communautés
A noter que l'application permet aussi de disposer de statistiques sur le nombre de fois qu'une intervention a été vue et retweetée. "Le but est de faciliter l'engagement des communautés avec leurs marques sur Twitter", explique Patrick Moran, de Fuxe Boze et créateur du service. Cela en profitant de l'aspect temps réel du site de micro-blogging tout en simplifiant l'archivage et la présentation de l'information. Autant d'initiatives qui rapprochent également Twitter de Facebook au niveau des stratégies de marketing pour les marques. Un constat nuancé par Patrice Bonfy, co-fondateur de Sociabliz, et pour qui les deux sites continuent de viser des publics différents. "Actuellement Twitter ne représente pas une priorité dans la stratégie de communication des entreprises françaises". 
Twitter plus confidentiel ?
Et d'ajouter : "le site de micro-blogging réunit encore - tout du moins en France - une communauté d'utilisateurs avertis". Ce qui fait que, pour des outils pouvant être considérés comme assez similaires, les marques devraient pour le moment continuer à privilégier un réseau comme Facebook. Autre chose : "Tweetshare propose une relation assez 'sérieuse' qui tourne autour de l'informationnel", explique-t-il à L'Atelier. Or, ajoute-t-il, les internautes recherchent en général une interaction assez simple, basée sur des jeux, ou des questions/réponses. Telle qu'on peut la trouver sur les "fan pages" de Facebook. Reste que, note Patrick Moran, "à l'heure actuelle, plus de mille marques utilisent Tweetshare".

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas