Twitter confirme son rôle de canal de recrutement légitime

Par 21 février 2012 1 commentaire
Twitter for Recruiting

Alors que les emplois publiés sur LinkedIn sont plus consultés que ceux publiés sur Twitter ou Facebook, les utilisateurs sont plus enclins à postuler sur le site de microblogging.

Les médias sociaux aident de plus en plus les recruteurs à trouver des candidats, confirme une étude menée par Bullhorn Reach. Selon l'étude, les agences de recrutement sont en effet de plus en plus actives, et surtout seraient plus aptes à capitaliser sur leurs réseaux sur Twitter et LinkedIn que les recruteurs des entreprises. De fait, les agences de recrutement reçoivent 11 fois plus de candidatures sur Twitter que les recruteurs en entreprise et 3 fois plus via LinkedIn. Malgré ces différences, le cabinet rappelle que les compagnies traditionnelles changent également peu à peu leurs canaux de recrutement et commencent à apporter de la crédibilité à Twitter. En effet, pour le recrutement social, les employeurs utilisent plus Twitter que Facebook. Pourquoi ? Parce que, selon Bullhorn Reach, il y aurait trois fois plus de chances qu'un utilisateur de Twitter pose sa candidature qu'un utilisateur de LinkedIn, et huit fois plus que les utilisateurs de Facebook.

Les candidats plus réactifs sur Twitter

Cela étant dû, entre autres, au fait que les emplois postés sur Twitter sont facilement relayés, ce qui permet, même aux recruteurs qui n'ont pas beaucoup de connexions, d'avoir une grande portée. C'est pourtant LinkedIn qui reste le premier en matière de consultations d'offres d'emploi : les pages dédiées sont consultées 5,7 fois plus sur LinkedIn que sur Facebook et 3 fois plus que sur Twitter, qui reçoit donc 1,9 fois plus de consultations d'emploi que Facebook. Le duo gagnant est donc, sans grande surprise - Facebook restant considéré comme un réseau pour rester en contact avec ses proches - Twitter et LinkedIn. Ainsi, 10% des recruteurs sont connectés à LinkedIn et à Facebook alors que 19% d'entre eux sont connectés à LinkedIn et à Twitter.

Des réseaux qui se développent rapidement

Pour les recruteurs, développer un réseau sur Twitter prend un peu moins de trois mois, contre près de huit sur LinkedIn et quasiment trente quatre sur Facebook.  Les utilisateurs de LinkedIn ont beaucoup de connexions et en ajoutent rapidement de nouvelles par rapport à Facebook, où les utilisateurs ont un réseau moyen et ajoutent des « Amis » à un rythme très lent. Les utilisateurs de Twitter commencent avec de petits réseaux qui grandissent très vite. On s'attend à ce que le recrutement social sur Twitter se développe : l'étude de Bullhorn Reach estime que, fin 2012, les recruteurs pourraient avoir quadruplé la taille de leur réseau actuel sur Twitter. La croissance de ces réseaux entraînera plus que probablement les recruteurs à développer également de nouvelles stratégies de recrutement.

Haut de page

1 Commentaire

Bonjour,

Twitter est encore peu connu et il peut apporter pourtant énormément tant qur le plan del a veille que sur le plan du business et bien sûr du recrutement.
Le marché de l'emploi y est bien représenté, connaissez-vous Tweetemploi qui reprend toutes les annonces d'offre d'emploi parues sur Twitter et il y en a des milliers par jours.

En attendant aussi la sortie de Workfu une plateforme qui propose de vous "chasser" en fonction de vos abonnements de vos abonnés et de vos tweets... tout un programme à suivre bien évidemment.

Cordialement,
Bernard

Soumis par bernardmartinez31 - le 29 février 2012 à 23h17

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas