Twitter surveille aussi l'habitat et l'énergie

Par 30 juin 2009

Relier des capteurs de surveillance de la consommation énergétique et le site de micro-blogging ? C'est ce qu'a réalisé Andy Stanford-Clarke.

Garder un œil sur son domicile et sur sa consommation énergétique se suit aussi sur Twitter. L'ingénieur anglais Andy Stanford-Clarke – travaillant chez IBM - a mis au point un système qui relie le site de micro-blogging à un réseau de capteurs embarqués dans son domicile. L'ingénieur a ensuite programmé les capteurs pour qu'ils envoient des informations lorsqu'ils sont activés (ouverture de fenêtre ou d'une porte, de la lumière) ou de manière préprogrammée (consommation énergétique à telle heure...) sur un compte dédié. Une fois que le système a été paramétré, il envoie les informations souhaitées sous forme de fil au propriétaire.
Une consultation sur mobile
Si celui-ci souhaite réduire son utilisation d'électricité, il peut ainsi demander à recevoir une alerte dès que dix livres d'énergie ont été consommées. "Grâce à ce système j'ai réduit ma facture d'un tiers" explique-t-il à la BBC. Autre usage : la sécurité. Avec la possibilité d'être averti quand une fenêtre est ouverte, une lumière allumée, ou une présence détectée. Le système peut être consulté depuis une connexion Internet classique mais aussi depuis son compte Twitter sur mobile.
Des usages variés
Pour valider l'expérience, l'ingénieur a équipé les fenêtres, les équipements électriques, les compteurs d'eau de sa maison de l'île de Wight de capteurs. Mais l'ingénieur parle d'autres usages en dehors du domicile, comme au niveau de la supervision des chaînes logistiques. À savoir : avant de mettre au point cette application, Andy Stanford-Clarke avait également développé un système de gestion de sa consommation d'électricité depuis son mobile : les données enregistrées par les capteurs étant envoyées via le réseau GPRS.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas